[Malaberg] Ils étaient de droite…

… les salauds. Ils cachaient bien leur jeu.

C’est ce qui ressort des sondages. Si, si ! figurez vous que l’écrasante majorité des électeurs potentiels d’Olivier Besancenot était de droite. C’est du moins ce qui est scientifiquement prouvé par la « photo » représentative (Arrêtez de rigoler, voyons ! Qu’est ce que j’ai dit ?) que constituent les sondages.

En effet, si vous regardez un peu les sondages présidentiels, il apparait que le retrait d’Olivier Besancenot ne profite certes pas à la candidate putative du NPA qui lui succèderait, mais pas à la gauche non plus ! Il ne bénéficie qu’à la droite et à l’extrême droite, en fait. Ce qui nous permet de déduire que la majorité des électeurs de Besancenot le méchant d’extreêêêêêêêêêêêêêêêême gauche qui voulait redistribuer les richesses étaient en fait de dangereux libéraux/fachos mus uniquement par un étonnant désir de masochisme. Et que leur bourreau préféré disparu, ils s’en seront retournés à leurs premiers amours.

Et hop, une pierre de plus dans le jardin des fadas de sondages…

Mais personne ne l’aura remarqué, bien entendu.

Les sondages restent bien entendu des instruments fiables, et pas du tout orientés, cela va de soi…

Je me marre…

Publicités

Les Français aiment l’Euro !

C’est l’Hérétique qui me faisait découvrir cette enquête IFOP : les Français plébiscitent l’Euro, au détriment du Franc. Ô joie ! Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :