[Malaberg] Unité 2012 !!

J’ai lu sur le blog de Guy Girenbaum un appel à l’unité de la gauche en 2012, pour éviter qu’elle soit absente au second tour. J’ai déjà dit ici ce que j’en pensais. Mais je trouve qu’ils sont un brin sectaires. C’est vrai, quoi. Pourquoi se limiter à la Gauche ? Puisque ces gens là se contrefichent manifestement des divergences énormes présentes à l’intérieur de ce gloubi boulga qu’ils appellent la gauche (volonté d’affronter le capital, de gouverner face aux banques, de ne pas se laisser dicter notre politique par l’UE et sa commission d’ultralibéraux fanatiques, de remettre la durée de cotisation pour la retraite à 37.5ans -ou même ne serai-ce qu’à minima la remettre à 40 ans- etc. autant de choses cruciales qu’on trouve par exemple au Front de Gauche et catégoriquement écartées par le PS, par exemple), et que donc, tout ça n’est que du détail, on est la gauche, peu importe ce qu’on met à l’intérieur, n’est ce pas, on pourrait faire de l’eugénisme comme ont fait depuis les années 30 les sociaux-démocrates suédois, on serait toujours la gauche, et bien je trouve donc fort dommage de ne pas soutenir directement Nicolas Sarkozy dès le premier tour, en rassemblant au passage toutes les forces « républicaines », Modem, NC, UMP, CPNT en plus de tout ce qui est « la gauche »…

Cherchons un accord de gouvernement avec cet homme. Mettons nous d’accord sur un programme, qu’il sera obligé de respecter, hein, et soutenons le dès le premier tour. Ainsi, il devrait gagner dès le premier tour, et éviter au FN d’être au second tour qui n’aura donc pas lieu. Après tout, c’est logique, non ? Sarkozy est le président sortant, il a donc toute légitimité pour que nous le soutenions, et qu’il gagne. Donc un programme, un candidat, et hop, la victoire en 2012 ! C’est pas beau ?

Alors, qu’en pensez vous, chers signataires ?

Captainhaka : Le grumeau, Custin d’Astrée : 365 mots, Cycee : bahbycc , Dominique Darcy : dominiquedarcy, Eric Citoyen : Mon Mulhouse, Gaël : De tout et de rien, Jean-Claude : Slovar – Les nouvelles, Jean Renaud Roy : @jr_roy, Juan : SarkoFrance, Jules Praxis : @jules_praxis, Le Coucou : Le coucou de Claviers, Melclalex : A Perdre la raison, MrsClooney : La femme de George (s) , Nicolas : Partageons mon avis, Nicolas : La rénovitude, Nicolas Cadène : Débat socialiste, Rimbus : Rimbus le Blog, Romain Pigenel : Variae, Ronald : Intox2007, Jacques Rosselin : @rosselin, Seb Musset : Les jours et l’ennui de… , Stef : Une autre vie, Sylvie Stefani : Trublyonne, Vogelsong : Piratages, Yann Savidan Carnet de notes de…, Zeyesnidzeno : La France a peur

Comment ça, vous n’êtes pas d’accord ? Si on doit soutenir le PS et sa politique de droite, pourquoi ne soutiendrait-on pas directement la droite ? Au moins on acheverait de donner raison à Marine le Pen quand elle affirme qu’elle serait la seule à s’opposer au système… Hollande 2012, soutenu par toute la gauche pour appliquer un plan d’austérité décidé par l’europe et le FMI « modernisé » !! Ça, ça aurait de la gueule, non ?…

Edit : je vois que cet appel est repris par des strauss-kahniens. Je n’ai rien contre ces gens qui sont surement charmants personnellement, mais politiquement, je ne me sens vraiment rien à voir avec eux, mais vraiment rien, on a des divergences de fond très importantes, cf plus haut (comme d’habitude, et comme tous les PS, ils ne veulent pas en discuter, préférant le « votutil !, votutil ! », en évacuant le fond mais c’est bien leur droit malgré mon envie de leur donner une baffe lorsqu’ils font cela), et si jamais je me trouvais dans une démarche politique approuvée par eux et entrant dans leur optique, je me poserais vraiment des questions… Un peu comme si, tout à coup, je me trouvais associé à l’UMP, au FN, ou aux Skinheads, je me dirais vraiment « mais qu’est ce que je fais là ? »… A bon entendeur.

Edit-bis : Ne pensez vous pas que c’est plus la médiocrité du PS qui risquerait de le priver de second tour en 2012, davantage que la division ? (S’il est si bon, il devrait pouvoir gagner tout seul) Et qu’il serait donc particulièrement stupide de soutenir des médiocres pour une élection de cette importance ?

[Alboss] Que la droite soit… de droite !

De droite et opposé au débat sur la laïcité ! Mais je n’y suis pas opposé pour les mêmes raisons que François Fillon ou Roselyne Bachelot. Ceux-ci craignent que le débat ne vire à la « stigmatisation » de l’Islam… Je ne crains rien, j’en suis convaincu. Mais ce n’est toujours pas pour cette raison. J’y suis tout simplement opposé parce qu’il ne s’agit que d’un simulacre de débat. Avec celui sur l’identité nationale, l’UMP et le Gouvernement avaient compris à leurs dépens qu’un débat ne se fait pas sur commande à une échelle aussi importante que la réunion de citoyens désireux de joutes verbales dans toutes les préfectures de France. De ce fait, cette fois, le débat sera interne à l’UMP.  Alors pourquoi répéter à longueur de journée que ce débat est essentiel, car il répond aux préoccupations des Français, si c’est pour au final n’offrir la possibilité d’en discuter qu’aux français de droite et détenteurs d’une carte UMP ? C’est avant tout un jouet permettant aux Copéistes d’assouvir leurs pulsions onanistes.
Lire la suite

2012 sera drôle

Entre Mélenchon, « le bruit et la fureur, le tumulte et le fracas » , et Le Pen l’enragée (dont le programme sur l’Europe me fait peur), je pense que 2012 s’annonce comique. Pour le plaisir, comme c’est le week-end, je vous offre ce mini face à face, afin que vous prépariez vos zygomatiques au choc des Présidentielles à venir. C’est par ici. Bon dimanche. Quand même.

le bruit et la fureur, le tumulte et le fracas

Des goûts de luxe

Patrick Saint-Paul nous apprenait récemment que le patron allemand de « Die Linke » , le parti d’extrême gauche, Klaus Ernst, aimait rouler en Porsche. En plus, il possède un chalet dans le Tyrol, et comble du mauvais goût, apprécie les bons vins ! Lire la suite

Les Français aiment l’Euro !

C’est l’Hérétique qui me faisait découvrir cette enquête IFOP : les Français plébiscitent l’Euro, au détriment du Franc. Ô joie ! Lire la suite

[Malaberg] Comment faire monter la Marine en neige

Article très court, pour une fois. C’est une recette de cuisine.

Prenez une présentatrice dont la bêtise et la suffisance ne sont plus à démontrer, qui est à peu près unanimement détestée par toute personne ayant un peu de jugeote, au hasard, madame Arlette Chabot si vous ne trouvez personne d’autre, prenez un autre dinosaure, lui même complètement prétentieux, imbus de lui même, antipathique et méprisant qui arbitrait déjà les débats entre Jacques Chirac et Georges Marchais à l’époque où ils n’en étaient eux même qu’à leurs débuts, et invitez donc Marine le Pen. Vous avez donc là deux bons outils pour battre la Marine en neige.

Laissez ces deux là parler quelques minutes avec la Marine, et je vous garantis que le plus gauchiste des téléspectateurs se trouvera en empathie avec cette dernière plutôt qu’avec les deux batteurs en neige. Résultat, le lendemain, tout le monde la trouve sympathique, la pauvre, ils ont quand même étés plus qu’injustes avec elle…

La bonne nouvelle, c’est que ça marcherait sans doute avec n’importe qui d’autre, fut-ce Sarkozy. (qui a tort au demeurant, de demander à ses interviewers d’être comme des carpettes au lieu d’être injustes, ça le dessert beaucoup). Mais pourquoi faut-il donc que l’on utilise cet outil justement avec Marine ? Peut être parce qu’au final, elle est utile

Je n’aime pas les frontistes. Ils sont pire que Marine.

Plus je sonde le paysage politique français actuel, plus je m’inquiète, devant la nullité des différents mouvements qui semblent se dessiner pour 2012. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :