[Malaberg] La dette aux commandes !

Le problème de la dette grecque, mais pas seulement, est expliqué dans ce merveilleux documentaire, Debtocracy. Il peut y avoir de temps en temps quelques cafouillages dans les sous titres, mais ça n’enlève rien à la qualité du documentaire. (N’oubliez pas d’afficher les sous titres, à moins que vous ne parliez couramment grec, espagnol, anglais…)

on peut le trouver aussi sur youtube (pbs de sous titres parfois) ici

Une question me vient à l’esprit après l’avoir vu : quelle est la légitimité d’une dette comme celle de la France contractée principalement pour enrichir des gens qui n’en ont pas besoin ? (exonération de charges, niches fiscales, réduction d’impôts sur les plus hauts revenus, dans le meilleur des cas investissement dans des structures qui ne serviront qu’à la couche supérieure de la population…)

Est ce au peuple de payer la dette contractée pour les plus riches ? Est ce que vraiment, nous vivons comme on l’a si souvent entendu dire « au dessus de nos moyens » ?

[Malaberg] DSK, il y en a marre à la fin…

…de toutes ces affaires SUPERFICIELLES !

A l’heure où j’écris ce billet, j’ai été réveillé par des amis à 14h (oui, bon ça va, hein) et j’ai découvert plein de SMS m’invitant à allumer mon ordi pour aller voir.

J’y apprends que DSK a été arrêté pour une accusation de tentative d’agression sexuelle. Enorme fatigue, tiens, j’ai envie d’aller me recoucher. Si c’est avéré, je ne dirai pas que je suis vraiment étonné (je tiens plusieurs anecdotes par mes réseaux pas tristes, mais que je ne raconterai pas), et si c’est faux, et bah tant mieux.

Non mais c’est vrai, il y en a marre à la fin ! De n’anecdotique, de l’anecdotique, et encore de l’anecdotique. MERDE !

Pourquoi les seules critiques qui sont faites à DSK par la presse (immensément majoritairement de droite) ne visent que des trucs DONT ON SE FOUT ? La porsche, qui peut s’imaginer que DSK roule en 2cv ? Franchement… et sa vie privée, oui, bah, on sait depuis un bout de temps que c’est un coureur de jupons ET ALORS ?

Pendant ce temps, évidemment, aucune critique construite. On critique l’homme sur ce qu’il est, et pas sur le fond.

Pas un mot sur le régime des Stock options en France. Pas un mot sur le FMI qui saigne la grèce à blanc, pour lui faire des généreux prêts à 23% (!), en échange de privatisations monstres, qui ne régleront bien évidemment rien du tout, puisque, depuis que la cure d’austérité du bon docteur strauss kahn comme il se définit lui même, la situation s’est aggravée en grèce, et qu’elle va continuer à s’aggraver si on continue comme ça. Le taux d’endettement n’a cessé d’augmenter, tout comme le déficit. Mais ce sont les grecs qui paient tout, surtout en fait l’argent versé directement aux banquier (dont des banques françaises, merci pour elles). Est-ce nécéssaire ? Je ne le crois pas. On va sans doute, après que la grèce ait remboursé de toutes ses forces sans arriver à éponger la dette gonflée artificellement, en arriver à une « restructuration » de la dette grecque.

Est ce de gauche ? Ah, ça, surement pas. Ou alors d’une gauche qui s’est vraiment vraiment vraiment beaucoup égarée dans les méandres idéologiques de la droite au point de s’y perdre. DSK ferait un excellent candidat pour l’UMP, je n’en doute absolument pas, il est bien sur leur ligne.

On pourrait aussi parler d’une anecdote (c’est anecdotique aussi, mais moins) à propos de la gestion des finances de sarcelles par le « bon docteur »… Mais au moins c’est une réponse à ceux qui le jugent « bon gestionnaire ».

Pourquoi ne parle-t-on quasiment pas ce ça ?

(perso je le sais, c’est parce que tout le monde est d’accord sur le fond économique depuis un bail, PS et UMP…)

Bref, cet homme serait une catastrophe s’il était choisi par le PS, mais certainement pas à cause de ses problèmes hormonaux internes, qui ne regardent QUE LUI.

Tu vois Romain ? Moi aussi je trouve ça déguelasse.

%d blogueurs aiment cette page :