[Malaberg] Et voilà : plus qu’un gouvernement social démocrate en UE…

Comme je l’avais dit (mais je pensais pas que ça irait si vite), les sociaux-démocrates n’ont pas tardé à perdre leurs derniers  gouvernements dans l’UE.

Hop, L’espagne passe officiellement au PPE !

Si je rappelle que, parmi les quatre gouvernements que le citais dans le précédent billet (Grèce, Espagne, Autriche et Slovénie), deux étaient déjà tombés : Papandréou été débarqué par les dieux marchés il y a quelques semaines et remplacé par un technicien de Goldman Sachs (donc super à gauche, naturellement) qui gouverne avec le PASOK, la droite et l’extrême droite, et le gouvernement slovène avait été renversé par une motion de censure le 20 septembre (elections le 4 décembre, on va rigoler).

Donc, il ne reste plus que le premier ministre autrichien qui soit social démocrate dans l’UE ! Quand on sait qu’il s’appuie sur une coalition avec la droite, on peut douter du gauchisme de sa politique.

Et il y a toujours un gouvernement Communiste dans l’UE : celui de Chypre!  (qui a gagné les dernières législatives), huh.

Bref, il reste un gouvernement pseudo socialiste, un gouvernement relativement communiste, mon pronostic n’était pas si mauvais, non ? (avis à ceux qui se moquaient sur l’autre article…) Communistes et socialistes sont a égalité, un chacun ;-)

sur l’espagne : le PSOE fait la gueule, le PP est content…

Et les camarades des la Izquierda Unida (IU) multiplient par 5 leur représentation parlementaire !

Je souhaite bon courage aux espagnols pour résister à toutes les saloperies que ne manqueront pas de leur faire subir le pardido popular et Mariano Rajoy… C’est dingue : il se débarrassent du catastrophique Zapatero pour trouver pire !

petit gag: la télé s’est amusée avec la date : en effet les elections de 2011 on lieu le 20/11… d’où les 20.11 ambigus affichés partout.

[Alboss] Comprendre la dette publique en un clic.

En ce moment, on est en mode vidéo sur ce blog. En suiviste de circonstance, je respecte le mouvement et je vous propose une vidéo que j’ai trouvé très intéressante. Elle traite de la dette publique pour nous en faire comprendre les tenants et les aboutissants en dix minutes à peine. Défi osé et, à mon humble avis de non-économiste, réussi (puisque j’ai compris). Ajoutons à cela qu’elle respecte une certaine cohérence par rapport à l’opération andouillette de Malaberg. C’est pas beau tout ça ?

A l’heure à laquelle je vous parle, certains sont attablés à Bruxelles pour sauver l’Europe dans un énième « sommet décisif » dont je souhaite de tout coeur l’échec. Il ne pourra de toute façon rien arriver de pire aux peuples européens qui souffrent de l’incompétence chronique de leurs dirigeants. Absolument rien ! Et pour ceux qui pensent que l’Europe telle que nous la connaissons et telle que nous la souhaitons n’est pas vouée à l’échec, le réveil sera rude. L’Europe court à sa perte et ces sommets ne font que retarder celle-ci.
Nico a menti, notre triple A n’est pas intouchable. La France n’est à l’abri de rien du tout et surtout pas de la récession qui va faire son grand retour dans notre pays comme dans bien d’autres. La France n’est plus qu’un pion (encore important) de l’échiquier financier européen et sera désormais pour toujours esclave de l’Allemagne qui est en train d’imposer une Europe allemande !  A défaut de pouvoir peser sur les décisions, Nico lèche les pieds à la grosse Merkel tout en ne ratant pas les bonnes occasions pour remettre en cause le résultat de son régime, ou encore de s’en prendre à plus faible que lui, David Cameron. Notre chef d’état n’a même pas l’élégance d’un bon perdant.

La pire chose qui puisse vraiment nous arriver, c’est que jeudi, après avoir bâclé le sommet de Bruxelles, Nico ne squatte pas notre soirée télévisuelle pour nous annoncer que nous devons nous préparer au sang, aux sueurs et aux larmes mais pour faire son numéro électoraliste. Il viendra surement mentir aux français une nouvelle fois, leur dire que c’est grâce à lui que l’Europe aura été « sauvée » ou encore leur faire croire à un statut intouchable de la France tout en se prosternant et se couchant avec bienveillance face aux agences de notation, et, bien sur, tapera sur les doigts de la Grèce, de l’Espagne ou de l’Italie pour se défouler.
Qu’il vienne, qu’il nous dise qu’on va en chier, s’il en a le courage. Qu’il dise réellement ce que sera l’avenir sur le court terme pour les français (récession, chômage, appauvrissement, recul chronique du pouvoir d’achat, dégradation du niveau de la qualité de vie). Qu’il vienne, s’il en a les couilles. Qu’il vienne nous expliquer que tout le monde va devoir travailler plus pour payer les dégâts causés par une tempête dont lui et les gouvernements successifs qu’a connu le pays sont à l’origine. Qu’il vienne, s’il est un homme. Qu’il vienne nous faire culpabiliser pour des erreurs que nous n’avons pas faites !
Personnellement, je connais la réponse que je pourrais lui donner. Mais, comme je n’ai pas pour autant envie de voir passer la gauche en 2012, je m’abstiendrai.

Dans cette vidéo, il est ahurissant de constater que l’article 123 du traité de Lisbonne (prolongation naturelle de la loi du 3 janvier 73) combiné à l’irresponsabilité de nos gouvernements successifs nous ont obligés à nous endetter de 1300 milliards pour payer les seuls intérêts de nos emprunts ! Alors que sans cet article, notre dette publique serait inférieure à ce qu’elle était en 1980… Un traité de Lisbonne adopté malgré le refus des français au référendum quelques années plus tôt.

Bref, place à la projection ! Et si des économistes passent par-là, je veux bien leurs avis éclairés et éclairants, parce qu’il fait franchement sombre ici-bas.

Et maintenant que j’ai tapé sur Sarko, voyez que Hollande ne fait pas mieux… Sa réponse est elle aussi ahurissante et nous donne tellement de bonnes raisons de ne pas voter pour lui puisqu’il ne vaut pas mieux que Sarko sur ce dossier. Quitte à choisir, autant voter pour le meilleur des pires candidats. Comme je le dis depuis la fin des primaires, Hollande, quitte à être le candidat naturel de la gauche en est son candidat par défaut, mais Sarko, qui lui est le candidat naturel de la droite, sera président par défaut en 2012, pour la simple et bonne raison que la frilosité des français les empêchera de changer de capitaine en pleine tempête.

[Malaberg] Unité 2012 !!

J’ai lu sur le blog de Guy Girenbaum un appel à l’unité de la gauche en 2012, pour éviter qu’elle soit absente au second tour. J’ai déjà dit ici ce que j’en pensais. Mais je trouve qu’ils sont un brin sectaires. C’est vrai, quoi. Pourquoi se limiter à la Gauche ? Puisque ces gens là se contrefichent manifestement des divergences énormes présentes à l’intérieur de ce gloubi boulga qu’ils appellent la gauche (volonté d’affronter le capital, de gouverner face aux banques, de ne pas se laisser dicter notre politique par l’UE et sa commission d’ultralibéraux fanatiques, de remettre la durée de cotisation pour la retraite à 37.5ans -ou même ne serai-ce qu’à minima la remettre à 40 ans- etc. autant de choses cruciales qu’on trouve par exemple au Front de Gauche et catégoriquement écartées par le PS, par exemple), et que donc, tout ça n’est que du détail, on est la gauche, peu importe ce qu’on met à l’intérieur, n’est ce pas, on pourrait faire de l’eugénisme comme ont fait depuis les années 30 les sociaux-démocrates suédois, on serait toujours la gauche, et bien je trouve donc fort dommage de ne pas soutenir directement Nicolas Sarkozy dès le premier tour, en rassemblant au passage toutes les forces « républicaines », Modem, NC, UMP, CPNT en plus de tout ce qui est « la gauche »…

Cherchons un accord de gouvernement avec cet homme. Mettons nous d’accord sur un programme, qu’il sera obligé de respecter, hein, et soutenons le dès le premier tour. Ainsi, il devrait gagner dès le premier tour, et éviter au FN d’être au second tour qui n’aura donc pas lieu. Après tout, c’est logique, non ? Sarkozy est le président sortant, il a donc toute légitimité pour que nous le soutenions, et qu’il gagne. Donc un programme, un candidat, et hop, la victoire en 2012 ! C’est pas beau ?

Alors, qu’en pensez vous, chers signataires ?

Captainhaka : Le grumeau, Custin d’Astrée : 365 mots, Cycee : bahbycc , Dominique Darcy : dominiquedarcy, Eric Citoyen : Mon Mulhouse, Gaël : De tout et de rien, Jean-Claude : Slovar – Les nouvelles, Jean Renaud Roy : @jr_roy, Juan : SarkoFrance, Jules Praxis : @jules_praxis, Le Coucou : Le coucou de Claviers, Melclalex : A Perdre la raison, MrsClooney : La femme de George (s) , Nicolas : Partageons mon avis, Nicolas : La rénovitude, Nicolas Cadène : Débat socialiste, Rimbus : Rimbus le Blog, Romain Pigenel : Variae, Ronald : Intox2007, Jacques Rosselin : @rosselin, Seb Musset : Les jours et l’ennui de… , Stef : Une autre vie, Sylvie Stefani : Trublyonne, Vogelsong : Piratages, Yann Savidan Carnet de notes de…, Zeyesnidzeno : La France a peur

Comment ça, vous n’êtes pas d’accord ? Si on doit soutenir le PS et sa politique de droite, pourquoi ne soutiendrait-on pas directement la droite ? Au moins on acheverait de donner raison à Marine le Pen quand elle affirme qu’elle serait la seule à s’opposer au système… Hollande 2012, soutenu par toute la gauche pour appliquer un plan d’austérité décidé par l’europe et le FMI « modernisé » !! Ça, ça aurait de la gueule, non ?…

Edit : je vois que cet appel est repris par des strauss-kahniens. Je n’ai rien contre ces gens qui sont surement charmants personnellement, mais politiquement, je ne me sens vraiment rien à voir avec eux, mais vraiment rien, on a des divergences de fond très importantes, cf plus haut (comme d’habitude, et comme tous les PS, ils ne veulent pas en discuter, préférant le « votutil !, votutil ! », en évacuant le fond mais c’est bien leur droit malgré mon envie de leur donner une baffe lorsqu’ils font cela), et si jamais je me trouvais dans une démarche politique approuvée par eux et entrant dans leur optique, je me poserais vraiment des questions… Un peu comme si, tout à coup, je me trouvais associé à l’UMP, au FN, ou aux Skinheads, je me dirais vraiment « mais qu’est ce que je fais là ? »… A bon entendeur.

Edit-bis : Ne pensez vous pas que c’est plus la médiocrité du PS qui risquerait de le priver de second tour en 2012, davantage que la division ? (S’il est si bon, il devrait pouvoir gagner tout seul) Et qu’il serait donc particulièrement stupide de soutenir des médiocres pour une élection de cette importance ?

[Malaberg] … mais c’est encore à prouver

Tout d’abord, ça m’agace, mais ce &é »2à'()-à »^ù%^^$£ d’ordinateur à la noix fait des siennes et ne fonctionne plus qu’en « mode sans echec », sinon il redémarre tout seul… bref, je risque d’être muet un moment supplémentaire.

Je vais répondre à la réponse d’Alexandre, sans en prendre tous les points un par un mais en tentant de regrouper, sinon ça va vraiment faire beaucoup trop long. Lire la suite

[Malaberg] Le quoi ?

Tout d’abord, désolé pour ma longue absence. Un méchant problème de smart error sur mon disque dur associé à une absence de retour au domicile familial et au réparateur informatique attitré m’ont privé de parole tout ce temps. Ce n’était que partie remise ! En effet, au grand dam de certains, je suis là à nouveau. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :