[Malaberg] Grosse perte

Je viens d’apprendre à l’instant que Serge Tarassioux, maire Front de Gauche (PCF) de la ville de Pierre-Bénite, dans l’agglomération Lyonnaise est mort. Ça me fait un choc. Il avait 41 ans. Et cela alors que j’avais eu la veille une discussion avec des amis à propos des gens qui mourraient trop tôt, c’est idiot, je me sens limite coupable.

Je ne le connaissais pas personnellement (Pierre-Bénite n’est pas géographiquement à coté de Vaulx-en-Velin), je l’avais juste croisé une fois ou deux dans des manifs, si je me rappelle bien. Je n’en avais entendu que du bien.  Je ne pensais pas que sa mort me rendrait si triste.

C’est une grosse perte pour sa famille, pour les habitants de Pierre-Bénite, pour Lyon au sens large, et pour le Front de Gauche. Tous perdent un homme de grande valeur. Il était naturellement le candidat du Front de Gauche dans la 12ème circonscription du rhône, où il était promis à un beau succès.

Je pense que d’autres lyonnais lui rendront aussi hommage, malgré d’incontestables divergences politiques.

Adieu, Serge.

[Malaberg] Un brin d’enthousiasme

ça ne fait pas de mal.

Alors, c’était dur, semé d’embuches de toutes parts, mais c’est fait. Quand je vois cette image, je mesure le chemin accompli. Et pourtant, ce n’est que le commencement. Une longue campagne nous attend, avec sa cohorte de coups bas et saloperies en tous genre, mais elle peut enfin commencer !

Je me permets de pousser un grand cri de joie completement indécent et déplacé : YAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!!!!!!!!

Hum. Il reste donc beaucoup à faire. énormément, même. La présidentielle nous impose d’avoir une figure emblématique, mais c’est nous, militants, qui allons faire cette campagne. Repolitiser les gens. Les réimpliquer dans la vie publique. Leur faire prendre leur destin en main, plutôt que d’attendre un sauveur suprême qui résoudra tous les problèmes. (parce qu’il a maigri, parce qu’il vend du shampoing, parce qu’il est beau, parce qu’elle est jeune, blonde, que sais-je…) La politique peut tout, mais pas sans implication populaire.

Soyons populistes, allons dans le sens du peuple : réveillons le. Et démontons les démagogues.

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, le PCF qui était le dernier parti du Front de Gauche à se prononcer sur la candidature à la présidentielle a adopté la candidature de Jean-Luc Mélenchon par un vote des militants, précédé par des mois de longs et houleux débats. L’analyse, par mon ami et camarade Alan est ici et .

Mélenchon, encore & toujours…

Non, ce Blog ne fait pas une fixation sur notre peut-être futur Leader Maximo, et le fait que Malaberg en ait déjà parlé aujourd’hui même n’est qu’un concours de circonstances. D’ailleurs, cet article est prévu de longue date, mais sans cesse reporté faute de temps. Et comme Nicolas en parle très bien, et a bien couvert le sujet, je serai bref, voire expéditif. Lire la suite

Anniversaire du PCF : « la vieillesse est un naufrage »

Le Parti Communiste Français a 90 ans ! Ca se fête. A quand la maison de retraite ?

Lire la suite

La Corée du Nord, c’est bien chouette

Je ne puis résister à l’envie de vous faire partager le reportage d’Enquête Exclusive (M6) de dimanche soir, consacré à la Corée du Nord. Lire la suite

Frêche a des goûts peu orthodoxes

Nous avons tous déjà entendu parler de Frêche, de ses propos sur les harkis, l’équipe de France, ou encore la gueule de Laurent Fabius. Mais ses goûts sont hélas aussi affligeants que ses propos. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :