Bonnes vacances !

Vous connaissez sans doute mon attrait pour les titres originaux. Sans doute ne vous ai-je donc pas déçus cette fois encore. En tous cas, je l’espère.

Comme le titre ne l’indique absolument pas, je pars en vacances. Sans connexion Internet, loin de tout, loin, même, de Ségolène Royal et Jean-Luc Mélenchon, lumières de mes jours.

Ce Blog existe depuis moins d’un an. Il compte 162 articles et 594 commentaires. Il a été ajouté à pas mal de Blogrolls, ses articles ont été linkés par des personnalités admirables de la Blogosphère (voir plus bas), qui ont inspiré ma vocation Bloguesque par le passé, mais il aura surtout été un Blog ouvertement libéral, Sarkozyste et dextro-centriste (à l’UMP) dont certains articles ont été repris par un réseau associé au MoDem, et le Blog d’un élu PS (j’attends encore fébrilement que Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Peninounet me fassent le même honneur), preuve s’il en était que l’UMPSMODEM existe. Révolution !

J’ai pourtant eu pendant toute l’année les plus grandes difficultés à me montrer régulier. Et le silence forcé par les circonstances est pénible. Malheureusement, avec les études que je me suis choisies pour l’an prochain, les choses risquent encore d’empirer, mais quoi qu’il en soit, le chemin parcouru est considérable, et je n’espérais même pas en arriver là. Et je ne désespère pas de continuer. Un peu.

Il faudrait aussi que je revienne un peu plus activement sur Twitter, que j’ai un peu abandonné ces dernières semaines derniers mois. C’est promis. Au pire, secouez-moi un peu.

Mon retour, en septembre, sera l’occasion d’une belle remise à neuf de ce Blog (qui en a bien besoin), avec changements visuels (la bannière, toussah), réaménagement du menu de droite, avec plein de trucs colorés supplémentaires, pour essayer de faire un peu plus chatoyant qu’un site de Djihadiste, et remise au goût du jour des portraits des différents auteurs -théoriques- de ce Blog. D’ailleurs, je ne sais pas où sont passés certains d’entre eux, mais s’ils me lisent…

Du reste, si je suis moins actif, je ne doute pas un instant que Malaberg résistera à l’envie de vous gratifier d’une activité plus régulière. ;-)

Je ne puis terminer que sur un grand salut et un immense merci à mes thuriféraires blogosphériques :

100 000 V

Hashtable

Lyonnitude(s)

Humeurs de vaches

Réflexions en cours

La Maison du Faucon

L’Hérétique

Contrepoints

L’Échiquier

Au comptoir de la Comète

A toi l’honneur !, la suite…

Aymeric Pontier

Démocrate sans frontière

Le Parisien Libéral

Liste générée à partir des infos du Top Blog Wikio par le Jegounotron

Vous ferez en sorte de passer un bon été malgré mon absence, promis ?

Publicités

[Malaberg] étonnement et questionnement

Alors, je ne sais pas trop comment démarrer ce message. Tiens, le dire comme ça c’est pas mal.

Bon, comme une partie de mes lecteurs hypothétiques le savent, je ne suis pas du genre à dissimuler ma pensée. Donc, une fois de plus, je vais dire les choses telles que je les sens, et tant pis si je me fais de solides inimitiés. Bref, je vais faire un inutile exercice d’étalement de mes ridicules illusions, donc, si ça ne vous intéresse pas, arrêtez là.

Ah, vous avez continué. Bon.

Alors voilà, j’avais une idée assez haute de la blogosphère. Enfin, pas tant au niveau de la qualité philosophique des billets qu’on y trouverait que du niveau de ceux qui les écrivent. Pour moi, en tant que nouveau venu, les blogs en tête du classement Wikio (dont je n’ai pas bien pigé comment il marche d’ailleurs) ne pouvaient être écrits que par des gens ayant un certain sens de l’humour, une ouverture d’esprit incontestable, une certaine capacité à se remettre en question, etc. bref, des gens forcément intéressants, comme par exemple l’excellent blog de Guy Birenbaum ou dans une moindre mesure celui de Corto74 ou de CSP. Sans compter aussi le défunt blog de Jean François Kahn. Tous, dans une certaine mesure, possédaient tout ou partie de ces qualités. (Et j’en oublie plein aussi, c’était juste histoire de brasser un peu l’éventail politique)

Et voilà que, récemment, je tombe sur le blog en tête du classement wikio à l’heure actuelle. Pas deuxième, ni dixième, en tête. Alors, je me dis, même s’il est PSocialiste de droite (il soutient Hollande !), qu’il doit également être ouvert d’esprit, avoir un grand sens de l’humour, faire des blogs intéressants, être agréable à la discussion et avoir la conversation intéressante, etc. (je n’ai pas encore trouvé de PSsocialiste de droite répondant à ces critères réflextion faite, peut être à cause de l’inconfort structurel de cette posture empêchant de se sentir à l’aise ?)

Et bah non. A ma grande surprise, il est très susceptible (moi aussi vous direz, mais je ne suis pas en tête du classement des blogs et je n’aspire pas à l’être, sinon j’aurais mon propre blog), completement fermé à toute discussion si on n’est pas d’accord avec lui à priori, incapable de se remettre un minimum en question et surtout, un quelquechose comme Elie Arie d’après Mamie Kamizole. En effet, j’ai eu deux discussions plus ou moins brèves avec lui (dont une trouvable quelque part dans les commentaires de ce blog), et ces conversations avaient quelque chose de surnaturel. En effet, tout d’abord ses arguments ne répondaient pas aux miens et étaient completement bidons. Du genre :

(moi) : Mais on ne peut pas dire que le PS soutenait le PCF dans le val de marne, puisqu’il a fait alliance avec les Verts contre ses sortants dès le premier tour !

(Lui) : Mais si, on mange des frites à la cantine ce midi !

(je caricature un peu, sinon ce n’est pas drôle)

Et si jamais je montrais que son argument était bidon et completement faux, et bien il changeait de sujet. (j’ai un de semblables aventures avec d’autres PSocialistes, mais eux ne sont pas en tête des blogs… ah ? je l’ai déjà dit ? je radote, c’est l’âge) Il était tellement convaincu de tout savoir et d’avoir raison qu’il n’y avait plus aucune logique dans ce qu’il disait ni aucune démonstration, que des arguments d’autorité. Et si jamais on remet en question son schéma mental de la vision politique, pouf, insultes. Je suis con, forcément. Et au final, comme évidemment je le lui fais sentir qu’il n’est pas capable d’aligner deux phrases pour construire un argument correct, je me fais insulter, une fois encore. (J’ai OSE dire en face à sa seigneurie qu’il mentait, ce qui était tout à fait le cas, crime de lèse majesté)

Bref, à mon grand étonnement, il est superficiel. Completement impossible à faire réfléchir ou même discuter, à cause de son arrogance indécrottable. (C’est le point commun de beaucoup de PSocialistes de droite, et pas que de droite, d’ailleurs) Et surtout, il n’a aucun humour. (là, c’est rédhibitoire.) Il pratique l’ironie, certes, mais d’humour, point. Le néant.

Ce qui a enclenché chez moi nombre de questions : peut on être con et avoir du succès ?

Ah que Johnny il sait pas !

Bon, mauvaise question, ok.

Peut-on être superficiel et avoir du succès ?

Ah, oui, Bernadette, elle a trop la positive attitude !

Bon, mauvaise question, ok.

A-t-il attrapé la grosse tête ou l’a-t-il toujours eue ?

Je sais pas. Étant donné qu’il est PSocialiste de droite, le pense pour la seconde solution, mais là, c’est gratuit.

Les lecteurs de blogs sont ils tous aussi superficiels pour placer celui ci en tête ?

Hum. Pense au foot. Oui, ouf. Si tous ceux qui aiment le foot étaient aussi cons que ce jeu, je m’inquieterai. Ouf. la réponse doit être non. J’espère.

Pourquoi est ce que je suis trop con pour prendre au sérieux les avertissements des blogs ?

En effet, son blog prétend que s’il fallait connaître quelque chose à la politique pour en parler, ça limiterait l’interet des discussions de bistrot, ou quelque chose comme ça. C’est pourtant annoncé qu’il ne va dire que des conneries ! Et c’est pas fini. Il nous invite à Partager Son Avis. Autrement dit, si tu ne le partages pas, dégage. Lui ne partagera surement pas le tien.

Bref, si j’avais pris ça au sérieux, ça m’aurait évité de grandes désillusions…

(Notez que je ne mets pas de lien vers son blog. C’est non seulement parce que vous aurez compris de qui je parle, mais surtout parce que sa réponse ne m’intéresse pas, étant donné la probabilité voisine de 1 -voire supérieure- qu’elle soit outragée, superficielle, et pleine de mépris et d’arrogance) Par contre, votre avis à tous, là, tous les autres lecteurs virtuels, m’intéresse… Aviez vous de semblables illusions ?

Bon, allez, je retranscris quand même la conversation. Il reprend une phrase qui le fait rire

« Cela dit, tu as une phrase qui est à crever de rire : « C’est tout de même le Front de gauche qui, aux cantonales, dans les seconds tours où il était présent, a fait le meilleur score en moyenne.  » (NDLA : ce qui est exact : le FG a fait 60% en moyenne au second tour, le PS 56%, EELV 47%)

C’est bien parce que le PS a laissé des cantons au Front de Gauche, que le Front de Gauche a pu faire des bons scores, presque exclusivement dans des fiefs historiques du PC, allié historique des socialos. J’habite dans le 94, j’ai bien étudié les cantons autour du mien… »

Je lui réponds que c’est faux, le PS n’a laissé aucun canton au FG, puisque dans le 94, le PS avait conclu une alliance avec les écolos pour passer devant les sortants FG (PCF en fait dans le cas qui nous intéresse) et n’avait soutenu aucun candidat FG. Donc le PS n’a rien laissé au FG, il l’a même tenté de le doubler… (et j’ajoute des exemples)

Et le voilà qui dit que je mens ! Et que le PCF n’est pas majoritaire à gauche à Villejuif. (Pourquoi Villejuif alors qu’on parlait du PCF dans le 94 en général ?) Bon, soit, alors, contre exemple, je sors les scores de Villejuif, qui montrent bien que le PCF était en tête donc majoritaire et il me sort donc qu’il connait bien les résultats, et donc qu’il a raison (donc que le PCF n’est pas majoritaire là bas, allez comprendre) Puis il me dit que le PS n’a pas tenté de mettre en danger le PCF localement. (Alors à quoi servait l’alliance avec EELV ? Mystère) et que je fais des calculs electoraux bizarres (je ne me rappelle pas en avoir fait un seul)

Bref, ça vire rapidement à l’engueulade…

Suite de la conversation quand même : Il me dit, sans prouver quoi que ce soit que le PS a plus de chances que le FG de remporter le second tour  d’une election, puis que le FG n’avait aucune chance d’être au second tour puisque devancé par le PS. (alors que je disais dans ce billet d’une manière un peu provocatrice que le PS devrait nous soutenir au lieu de se présenter…) Ce faisant, c’est lui qui extrapole à partir de rien, et m’accuse de le faire (alors que sur les chances au second tour, je m’appuie sur les résutats des cantonales, qui peuvent donner une indication, cf plus haut, même si je ne dis pas que c’est automatique, j’avance une exemple, ce qu’il ne fait même pas)

Et zou, re enguelade. Flemme de transcrire le reste, tellement il saute d’un sujet à un autre sans s’attarder un brin sur le fond…

Les désagréments du blogueur

Suite à une chaîne que m’envoie l’Hérétique, me voici confronté à mes difficultés de (jeune) blogueur. Lire la suite

Viviane Reding est maladroite, mais je le vis bien

J’ai peut-être un petit mois de retard sur les évènements, mais je tenais à évoquer les réactions suscitées par cette hasardeuse sortie de la commissaire européenne à la Justice. Lire la suite

Il paraît qu’il faut se présenter…

Je n'ai pas toujours raison, mais je n'ai jamais tort.

Bonjour ! Ou bonsoir, tout dépend de l’heure à laquelle vous me lisez. A condition que vous me lisiez. Saluer le lecteur est paraît-il un bon début pour un premier billet. Lui souhaiter la bienvenue sur cette chose appelée Blog est également recommandé. Soit. Soyez les bienvenus. Je ne sais pas quel sort funeste s’acharne sur vous pour que vous ayez atterri jusqu’ici, mais j’aime autant que vous connaissiez un minimum l’auteur de ces lignes. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :