[Malaberg] Un EXCELLENT anime

Il s’agit d’un Anime nommé Code Geass. Pour ceux qui ne connaissent pas, on appelle « manga », la bande dessinée japonaise et « animé », les dessins animés qui en sont tirés.

Dans le cas qui nous intéresse, Il n’y a aucun Manga à la source de cet anime, il a été écrit spécialement pour être une série.

Pour tous ceux qui ont eu un jour envie de changer un monde qui vous semble mal fait, c’est fait pour vous.

Pour faire simple, c’est une uchronie (un univers tiré du notre dans un futur proche avec une histoire différente mais semblable), dans le Japon colonisé par l’Empire de Britannia, un garçon de 17 ans reçoit par un concours de circonstances (je n’en dis pas davantage, pas de trop de spoil) le pouvoir de se faire obéir de n’importe qui. (Mais juste une fois !) Il décide de prendre une revanche…

Par exemple, s’il dit « tais toi ! » tu ne parleras plus jamais, et s’il dit « meurs », et ben… Tu te suicides !

L’histoire est extrêmement bien ficelée, elle pose de vraies questions politiques (sur la violence, sur le lien entre la fin et les moyens), et elle m’a absorbé à deux reprises (une fois il y a deux ans, une seconde fois il y a quelques mois) avec succès. (ça m’a transformé en vrai no life le temps que je termine)

Le héros, qui s’appelle Lelouch (rien à voir avec le cinéaste ni avec le facho atlantiste de l’UMP) comme la plupart des personnages est assez ambigu, ni « gentil » tout rose, ni « méchant » completement salaud, un peu des deux, avec une volonté de fer qui écrase tout sur son passage.

Je ne dirais même pas que c’est un anime de gauche ou de droite, parce qu’en fait j’en sais fichtre rien, et je m’en fiche. (oui, oui, vous m’avez bien lu !)

Vous pouvez le trouver , sur Rutube, le youtube russe, difficilement accessible des restrictions européennes sur la propriété intellectuelle (et c’est tant mieux dans ce cas précis)

deux saisons de 25 épisodes (entre 20 et 25 min), avec de longs (mais sublimes) génériques d’intro et de fin.

Normalement, en deux ou trois épisodes, vous avez accroché. (Pour mon cas, c’était dès l’intro du premier !)

Ce qui est bien c’est que plus on le regarde, plus on comprend certains détails !

Précision : les commentaires du genre « j’aime pas les mangas/ce qui vient du japon » seront traités avec tout le respect que le niveau intellectuel qu’ils démontrent mérite. Les autres sont le bienvenu !

Publicités

[Piloups] Reviens Schwarzi !

                                                                                                                                                                                                            


Réalisé par Nimrod Antal
Avec Adrien Brody, Alice Braga, Topher Grace,
Danny Trejo, Laurence Fishburne…
Sortie au cinéma le 14 Juillet 2010

Une équipe de tueurs sanguinaires censée représenter l’élite de notre race (j’ai cru voir un predator se foutre de notre gueule à un moment, je vous assure) est larguée on ne sait trop comment (et on ne saura pas d’ailleurs) sur une planète inconnue qui sert de réserve de gibiers aux predators. On introduit avec ça de manière totalement obsolète et sans intérêt une nouvelle race de predator forcément plus balèze qui se querelle avec l’ancienne dont ils ont capturé un spécimen (pas besoin de spoil vous avez déjà deviné une partie du ending), et on obtient le nanar tant attendu.
Lire la suite

J’ai enfin vu la Conquête

Lundi, je suis -enfin- allé voir la Conquête, ce fameux film sur l’accession au pouvoir de Nicolas Sarkozy, en 2007. Quand il est sorti, je voulais déjà aller le voir, mais de fil en aiguille, j’ai trop tardé, et j’ai raté le coche. Heureusement, il y a à Nice un cinéma qui s’est spécialisé dans les séances de « rattrapage » , et sur lequel j’avais fondé tous mes espoirs.

https://gerardmentor.files.wordpress.com/2011/07/affiche-la-conque25cc2582te-sarkozy.jpg?w=221

J’avais lu beaucoup de choses sur ce film, et notamment sur sa neutralité (ou pas). J’ai vu à peu près autant d’articles affirmant que ce film était  favorable à Nicolas Sarkozy que d’articles prétendant le contraire. En soi, c’était déjà une assurance de bonne objectivité de voir que personne n’arrivait à s’accorder sur ce point. Mon diagnostic ? Dans l’absolu, le film est plutôt neutre à l’égard de Sarkozy, qu’il montre à la fois plutôt sincère et franc, mais aussi impulsif et violent. Maintenant, considéré relativement aux autres personnages, la noirceur assumée de la plupart des autres protagonistes (Chirac l’inutile, Villepin le vulgaire manipulateur, Cécilia la vilaine) lui donne une meilleure image qu’eux, donc une image globalement favorable. Contrairement à l’affiche du film, qui pouvait laisses penser le contraire. Oui, c’est tordu. Relisez lentement, ça va venir.

Du reste, j’ai beaucoup apprécié ce film. Il vaut clairement le détour, ne serait-ce que pour des performances d’acteurs exceptionnelles. Les interprétations sont très fidèles à la réalité, très réussies, aussi bien visuellement (allure, comportement général, attitudes…) qu’au niveau des personnalités. On s’y croirait, et par moments, on a le sentiment trompeur d’être immergé dans un véritable documentaire, malgré l’avertissement du début du film. Beaucoup de scènes sont truculentes, drôles, et nous replongent avec drôlerie dans l’ambiance de la présidentielle de 2007. Et à voir le comportement de Chirac dans le film, sans doute assez conforme à la réalité, on comprend, et on ne s’étonne pas, à la différence de Jacques, du fait que Nicolas Sarkozy ne cite pas l’ex-Président au moment de la victoire.

Une scène mémorable est celle de l’un des innombrables face à face Chirac-Sarkozy. Après une vive discussion, Chirac reçoit un appel de Villepin, devant Sarkozy. Et l’ancien Président de la République de répondre : « Tout va bien. Il m’a déclaré sa loyauté je ne l’ai pas cru, je lui ai souhaité bonne chance pour l’UMP et il ne m’a pas cru non plus » . L’hypocrisie de connivence assumée. Et c’est sans parler de l’imitation de Ségolène Royal par Dominique Besnehard… Pour revenir à l’affiche, celle-ci fait référence à une scène du film retraçant le tournage du clip de campagne du candidat Sarkozy. Le futur président arrive, et le tabouret sur lequel il doit s’assoir est manifestement trop haut, ce qui lui suggère un tonitruant : « Qui c’est qui m’a foutu un truc aussi haut ? C’est pour Villepin ou quoi, ça ? » .

On retiendra de la Conquête que le jeu politique est pétri d’ambitions et de manipulations, au croisement du jeu d’échec et du poker. En somme, voilà une bonne préparation aux hostilités de 2012, qui, n’en doutons pas, irons encore beaucoup plus loin dans l’abomination stérile. Et cela, dès 2011.

[Malaberg] Blablatons un peu

Bon, allez, un petit message. Comme c’est les vacances, et qu’il y aurait tellement de trucs à dire, je n’ai donc aucune idée de par quoi commencer.

Ah, oui, comment on peut être homo et de droite (j’adore toujours autant tes photos^^) . Personnellement, comme je vois les choses, il me semble que la droite n’a pas été, et n’est toujours pas la principale force progressiste vis à vis des droits des homosexuels. C’est même le principal point de clivage avec la gauche molle : la seule différence qu’a manuel valls avec la droite, c’est qu’il est pour le mariage gay. (ce qui n’est pas assez pour moi pour que je considère comme un homme de gauche, c’est de l’enrobage, tout ça, pour moi…)

Alors, comment peut on soutenir un courant politique qui a toujours œuvré contre ses intérêts… Je rappelle que si on avait laissé la droite au pouvoir, l’homosexualité serait toujours un DELIT !! Nan mais franchement, de quoi je me mêle !?

Mais à la réflexion, ce n’est pas si rare. même au temps du programme commun, il y avait toujours 30% d’ouvriers pour voter à droite (UDR/RI puis RPR/UDF), alors… Finalement, ça n’est pas étonnant. C’est juste troublant. Et je ne suis pas le seul à penser cela. Je discutais l’autre jour avec un ami gay qui bosse au CR rhone alpes, (« une vraie folle », dit il en parlant de lui même avec humour), et on est arrivés à la même conclusion. Encore qu’il soit bien moins à gauche que moi. (Il soutient QUEYRANNE !! <:-O) Mais bon, « free your mind »… J’ajouterai « free your mind, go with the stubborn people ! »

à propos du mariage homo. Pour moi, le mariage est une institution dépassée, qui sert juste à obtenir quelques avantages fiscalement parlant, pour les relations avec les gosses, et à simplifier certaines choses lors des morts. Mais bon, ça reste dans une grande partie des cas une connerie, à mon sens. (a-t-on besoin de signer un bout de papier pour se sentir proche de quelqu’un ?) Cependant, je ne vois pas pourquoi cette connerie serait réservée à certains et pas à d’autres. Donc, soit on supprime le droit à la connerie, soit il est universel. Mais ya pas de demi mesure, sinon, c’est évidemment injuste.

Bon, un autre sujet.

Ah, oui, je regrette que les autre blogueurs de ce blogue ne soient pas plus présents et ne publient pas davantage. Mais bon, chacun fait selon ses disponibilités.

Tiens, oui, j’ai vu que Sara Forestier avait obtenu un césar pour sa performance dans le nom des gens. Et ben, ça me fait très plaisir, c’est un très bon film. Un film de GAUCHE pour gens de GAUCHE, qui apprécient tous ce film. Et merde à la droite, il y a bien assez de films réac comme ça.

Voyons, qu’ai-je de plus à dire qui ne me fasse pas un roman… Je ne vais pas taper sur les strauss kahniens, je leur consacrerai bientôt un billet entier (veinards !) je ne vais pas parler du départ d’alliot marie… si, tiens je vais en parler. Pour dire, comme l’a dit mon pote Jacques « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre ». Elle peut bien partir pour ses vacances, ça serait un épiphénomène. Je rappelle que Sarkozy était très pote avec Kadhafi qu’il lache aujourd’hui (comme les medias ont la mémoire courte !) que Fillon est allé passer ses vacances chez Moubarak… Et bien d’autres belles choses…

Et pourtant, ces gens là ne démissionnent pas. S’ils avaient un peu d’honneur, ils dégageraient définitivement, mais l’honneur est une chose à laquelle ils sont aussi perméable qu’à la morale, à peu près aussi perméable que peut être de l’argile mouillée à de l’eau.

Alors, si MAM, ponte des gouvernements de droite depuis mathusalem part, bah, ça sera un symbole (la pauvre ne sera plus QUE députée, bouh, c’est trop triste…) et ça libérera juste une place par effet domino pour un ou une petite jeune de l’UMP aux dents longues. Je propose Benjamin Lancar dans le role du ministre des relations avec les médias !

Ah, tiens, oui, je vais parler de Marine le Pen. Putaing, il y en a marre, là ! Sont pénibles les sondeurs ! La seule chose qui les intéresse, c’est de vendre du papier, de faire du sensationnel, ou dans le meilleur des cas, de conforter la mentalité ambiante ! Savez vous à quel niveau le pen est redressée ? 1.6 !!!! C’est à dire que si on lui donne 16%, ça n’en fait que 10% des gens qui ont déclaré vouloir voter pour elle ! et encore, des gens qui ont bien voulu répondre ! Ce coefficient était peut être valable pour son père, mais pour elle, c’est juste un moyen de faire du sensationnel à peu de frais !

Je ne sais pas de DSK ou de Marine lequel ou laquelle est la plus grosse bulle médiatico sondagière… Mais ça commence sérieusement à me gonfler, donc attention, comme je le disais dans ma présentation, je mords ! (et je ne prends pas de gants, venez pas pleurer après si je suis « discourtois », oh mon dieu, je me pâme, ohhhhhhlala….)

à propos des sondages, tiens, je suis très fier de voir le document qu’ont produit mes camarades à ce propos. ça permet de relativiser, voire de ne plus leur accorder la crédibilité qu’ils prétendent avoir… (en plus, j’ai la chance inouie de fréquenter un grand nombre de gens dont les travaux de recherches voisinent ce sujet là, alors, autant dire que je suis un peu au courant…)

Le document vaut vraiment le coup, même si vous êtes de droite. Je vous conseille de l’imprimer, de l’agrafer, puis de le lire dans un fauteuil.

Bon, ça sera tout pour le blabla… le prochain article sera probablement sur un sujet en particulier. Pourquoi pas la charité, puisqu’Alexandre en a parlé ? (prévoyez un beau bunker, je m’amènerai avec une batterie de canons de 75, et quelques grosses Berthas si ça ne suffit pas…)

Tiens, je note que l’hérétique n’a toujours pas répondu à mon message « c’est ton problème« . Dois-je en conclure que j’ai raison ? Je suppose que cela ne peut se concevoir, voyons…

[Piloups] Expendables : Unité Banale

 

Réalisé par Sylvester Stallone
Avec Sylvester Stallone, Jason Statham, Jet Li,
Dolph Lundgren, Randy Couture, Steve Austin,
Bruce Willis, Mickey Rourke, Arnold Schwarzenegger…
Sortie au cinéma le 18 Août 2010

Vous l’aurez compris à la seule lecture du casting impressionnant de ce long métrage, Expendables n’est pas un film très fin. Stallone débarque avec sa bande de copains pour nous proposer un énième blockbuster pétaradant et sa dose habituelle de fusillades et de héros tous plus charismatiques les uns que les autres (ceci est un sarcasme).
Lire la suite

[Malaberg] Ben-Hur

Bon, d’accord, c’est un vieux film. D’accord, c’est une superproduction hollywoodienne. D’accord, Chalton Heston a fini vieux facho raciste, et il a trop de dents. D’accord, c’est un peu Kitch sur les bords. D’accord, ça fait de la propagande chrétienne. D’accord, c’est très long. D’accord, la ficelle est parfois grosse.

Mais je m’en fiche. J’adore ce film. Vive les peplums, surtout les vieux. Ils savaient y faire à Hollywood, à cette époque.

Je vous recommande chaudement de voir ce film si vous ne l’avez pas encore vu. Au moins pour la musique, et les scènes mythiques de la galère et de la course de chars.

[Piloups] Extraction, Inception, et Deception

 

 

 

 

Réalisé par Christopher Nolan
Avec Leonardo DiCaprio, Ellen Page, Marion Cotillard
Sortie au cinéma le 21 Juillet 2010

Quand on se fait marteler l’esprit pendant plusieurs semaines à coup de « ce film est exceptionnel » ou de « il faut absolument que tu ailles voir ce chef d’oeuvre », on arrive forcément dans la salle obscure avec une attente énorme. Et autant vous le dire tout de suite, la déception n’en a été que d’autant plus grande. Car oui, à la surprise de beaucoup de monde, Inception m’a déçu. Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :