[Alboss] Sous le pédalo, y a du flot !

La gauche est en train d’offrir un splendide spectacle médiatique qui promeut à la perfection son talent inné de la désorganisation, de l’incohérence et de la capacité à se flinguer toute seule, même lorsqu’elle n’a pas d’adversaire officiellement déclaré à droite ! On croyait que les primaires devaient justement remédier à tout cela et que nous n’aurions plus jamais à goûter à la cacophonie habituelle…  il faut croire qu’il est toujours bon de croire… ou pas ! Et, paradoxalement, c’est M’dame Duflot qui mène la barque de tout ce beau monde socialiste, comme écologiste. Nous serions-nous trompés de capitaine ?

L’épisode qui se joue actuellement avec Europe Ecologie Les Verts n’est finalement rien d’autre que la conséquence du tout premier épisode : celui de la présentation de l’équipe de campagne. Et c’est là qu’intervient le talent de désorganisation, comme ce qui risque de devenir une constante de la campagne de Hollande. Pour ne froisser personne, ce sont ainsi pas moins de soixante membres de l’équipe de campagne qui sont entrés sur une scène à l’évidence bien trop petite pour les accueillir. Une scène, que dis-je, un catafalque qui à ce rythme accueillera bientôt le cercueil de la campagne socialiste. Mais cela montre à quel point les socialistes n’ont rien appris de l’importance du détail dans ces mises en scène. Et ça se permet de critiquer Eva Joly sur sa communication hasardeuse…

Avec l’accord surgit l’incohérence. L’incohérence des positions entre le PS qui se voit ouvertement imposer une partie de son programme par Areva et les Verts pour qui les circonscriptions ont autant de valeur que le nombre de centrales nucléaires vouées à disparaître.
L’incohérence ensuite puisque c’est un petit groupe d’oligarques qui a décidé de cet accord ! A gauche, certains, à l’image de Bertrand Delanoë ont été mis devant le fait accompli. Il n’a rien demandé à personne Bertrand, et v’là qu’il va se retrouver avec la Duflot dans les parages et à terme en tant qu’adversaire du PS pour la Mairie de Paris.
L’incohérence enfin avec le silence puis les propos ravageurs d’Eva Joly. Elle est la seule à avoir le courage de défendre ses positions sur le nucléaire et cet accord lui flingue littéralement sa campagne ! Elle pourrait se retirer dès maintenant que cela ne changerait rien ! Eva, qui voit la présidentielle comme une élection des idées là où c’est un concours d’image, est tombée de très haut. Elle comprend finalement qu’elle est tout simplement au service de sa patronne, Cécile Duflot. Eva Joly, n’est qu’un alibi sur pattes. EELV joue un peu, comme cela se fait au football, dans un système au service du meilleur buteur. Sauf que là où les autres partis en font autant mais pour leurs candidats désignés, EELV le fait pour sa présidente. Les écolos visent davantage les législatives censées les sauver de leur gouffre financier plutôt que la présidentielle. Et, apparemment, Eva n’était pas au courant. De l’incompréhension, au-delà de l’incohérence.

Et quand Eva bafouille, c’est Cécile qui est réquisitionnée pour mettre les choses au clair. Ben oui… paraît qu’elle n’a pas d’expérience la Joly, elle est bien trop naïve et sincère pour la laisser briller seule sur scène. C’est Noël Mamère qui le dit, « Eva Joly n’est pas assez chevronnée ». Elle n’a pas l’hypocrisie de Duflot, c’est certain. J’ai beau ne pas être d’accord avec elle, je trouve Eva courageuse… ou kamikaze d’ailleurs. Ce qui me fait dire qu’elle devrait abandonner sa candidature sur le champ ou quitter le parti et faire cavalier seul. Mais poursuivre sa campagne dans ces conditions devient suicidaire.

Sarkozy ? Il va bien, merci !

Pour toutes ces raisons et bien d’autres en perspective, le PS démontre encore une fois qu’il n’a toujours pas rangé au placard la machine à perdre. Elle semble même mieux huilée que jamais.

Et cela profite évidemment à un candidat qui n’est même pas déclaré, Nicolas Sarkozy. Au baromètre des sondages, François Hollande perd neuf points en un mois. Au premier tour Sarko est à 29% et Hollande à 30%. Au second, Hollande gagnerait encore par 58% à 42%. Neuf points en un mois ! il en reste presque six, des mois…
Le plus intéressant dans l’affaire, c’est de constater le pouvoir de nuisance des partis de gauche sur le PS. L’extrême gauche est inexistante, Mélenchon ne décolle absolument pas d’un iota et ce depuis des mois maintenant. Même les écolos ne profitent pas de la baisse de Hollande. Seul Chevènement passe de 1  à 3%, il triple ses intentions de vote. Les points perdus par le capitaine du pédalo ne tombent donc pas dans l’escarcelle des moussaillons verts ou des pirates rouges qui font perdre des points au PS au profit quasi exclusif de la droite !
Mais, il y a plus inquiétant pour la gauche et plus rassurant pour la droite. Hollande a perdu 25% des intentions de votes chez les ouvriers. En conséquence, pour la première fois, Nicolas Sarkozy le devance avec 20% sur cette catégorie socioprofessionnelle. Et même tendance chez les 35-49 ans.

En somme, François Hollande ressort plus affaibli que jamais des dernières épreuves. L’image de flamby lui colle encore et toujours à la peau. Il se retrouve à gérer le pire des accords possibles avec les pires partenaires possibles. Il donne l’image d’un candidat embourbé dans des querelles partisanes dont on ne voit pas la fin pendant que Sarkozy profite à plein régime de la crise qu’il instrumentalise à souhait et à la perfection ! Un début de campagne bordélique avec  une équipe de soixante membres et autant de personne douées de parole et d’opinions, une volonté de ne pas froisser les autres partis de gauche sans pour autant parvenir à les rassembler, une extrême droite plus en forme que jamais. Il y a chez François Hollande une tendance à la jospinisation.

Et on sait tous sur quels rivages cela mène…

Publicités

À propos S. Z.
24 ans. Etudiant en droit à l'Université de Rouen. Je cours après l'actu des médias, de la politique et du foot. Et parfois, je donne mon avis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :