[Malaberg] Bientôt davantage de dirigeants communistes en europe que de socialistes…

C’est vrai ! Je ne rigole pas !

Regardons juste les faits. Les prétendus socio-démocrates ou socialistes qui font la même politique que la droite partout en europe sont balayés les uns après les autres : En Allemagne, en Angleterre, dans les pays du nord, partout ils ont étés chassés du pouvoir !

Le dernier en date, c’est le portugal. Là bas, les débats portaient non pas sur « est ce qu’on va se plier ou pas à l’austérité du FMI et de l’UE », mais sur « qui sera le plus zélé à la faire » ? Les socialistes se sont fait balayer. En Espagne, le gouvernement Zapatero s’est pris une claque monumentale aux élections locales, en Angleterre, les travaillistes ont perdu l’année dernière…

En Slovénie, les socialistes au pouvoir qui proposaient un référendum sur l’allongement de la durée de cotisation l’ont largement perdu (72% de non), ils forment de plus un gouvernement minoritaire, dont l’espérance de vie n’est généralement pas bien longue, et ils ont de toute façon leurs elections législatives l’an prochain…

Il reste, sur les 27 pays de l’eurpe, 5 pays gérés pas la « gauche ». L’espagne, où ils devraient gicler l’an prochain, la Slovénie, dont je viens de parler, l’Autriche, ou le SPÖ gouverne avec la droite (je ne donne pas cher de leur peau) en faisant grimper l’extrême droite, (ça rappelle l’allemagne de la fin des années 20/début des années 30), et la Grèce, où ils font une super politique de droite.

Voilà. Ca fait 4 gouvernements « socio-démocrates » qui font tous une politique lamentable à peu près conforme à celle de la droite. Et qui sont tous en grande difficulté electorale pour les prichaines échéances.

Ah ? Il en manque un ? J’en avais annoncé 5 ? Il y en a qui suivent, au fond, c’est bien.

Ok. Il y a Chypre, aussi (Chypre sud en fait). Là bas, le président est membre de l’AKEL (Parti Progressiste des Travailleurs), qui est le Parti Communiste local. Il a été élu en 2008. Il y a eu des législatives, cette année, et sa coalition de gauche les a remportées. Sans problème. Bon, ils ne mènent pas une politique à proprement parler révolutionnaire, mais juste une politique de gauche, par les temps qui courent, c’est déjà ça… Il se refuse à tout plan d’austérité ou magouille dans ce genre. Et pourtant, Chypre, surtout une demi-Chypre, c’est tout petit, à coté de la Grèce ou de l’Espagne… Mais ça résiste mieux. Il sera probablement réélu en 2013, lors de l’élection présidentielle. (encore que tout puisse arriver…)

A ce rythme, donc, il ne restera qu’un seul gouvernement de Gauche en europe, donc. A Chypre. Dirigé par un Communiste. Arf. Vive le social-libéralisme et la troisème voie !

Publicités

À propos Malaberg
Blogueur associé provençal perdu dans le nord et caution de gauche sur un blogue de droite. Mais je le vis bien !

8 Responses to [Malaberg] Bientôt davantage de dirigeants communistes en europe que de socialistes…

  1. SPL says:

    Je ne partage pas toutes vos conclusions. La sociale-démocratie est en crise, c’est une évidence. Le social-libéralisme ne fait plus recette, c’est certain.

    Par contre, vous allez un peu vite en besogne sur la future supériorité des communistes. Au Portugal, l’effondrement du PS s’est accompagné d’une stagnation de la CDU (communiste) et d’un effondrement de l’extrême-gauche trotskyste (quoique, il faudrait être certain que d’autres facteurs ne soient pas intervenus… scission ou autres). Pour Chypre, certes la coalition AKEL/DIKO n’a perdu en tout qu’un seul siège aux dernières législatives, mais le parti libéral conservateur DISY est devenu le premier parti du pays. D’ailleurs, le DIKO est plutôt considéré comme un parti centriste dont les eurodéputés siégeaient à l’ADLE jusqu’en 2009.

    La sociale-démocratie, même en déroute, a une clientèle électorale plus importante que l’extrême-gauche. Cette crise électorale peut être passagère. Pour ce qui est du fond, ce n’est pas la seule famille politique à être en panne.

  2. Alexandre says:

    Mais pourquoi les sociaux-démocrates feraient-ils une politique de droite ? C’est vrai, ça… Pourquoi Zapatero a-t-il dû faire une politique de droite, économiquement, et abandonner ses principes socialistes ? Et pourquoi Mitterrand, en 83, a-t-il laissé tomber le socialisme, lors du « tournant de la rigueur » ? Mais pourquoi ne se trouve-t-il pas un seul dirigeant européen pour persister dans une voie économique de gauche ? Par manque de courage ? Par lucidité ? Ou par obligation ?

    • Malaberg says:

      Par manque de courage. Par intégration au système. Par confort du pouvoir, aussi. Par infiltration d’arrivistes sans convictions, également, et par arrivisme politique plus généralement. Il n’y a pas qu’une cause, il y en a plusieurs, sinon ça serait trop simple. Et j’en oublie plein, sans doute.

    • Crapoto says:

      Il n’y a surtout pas 36.000 manières de rassurer les marchés dans une économie globalisée, ce qui était déjà le cas en France en 1983!
      Malaberg, je sais ne pas être en accord avec toi, mais dit moi clairement où est le courage politique à continuer une politique de relance par la consommation quand un peuple ne consomme pas français et relance les économies qui vendent les produits importés en France? (notamment Allemagne, Japon et USA)

      De plus, si l’on considère l’aspect politique voir géopolitique, les partenaires commerciaux et diplomatiques français en 1983 sont les régimes appartenant au réseau d’alliance américain. Le courage politique aurait-il été de reprendre les solutions du bloc de l’Est par l’Etatisation de l’économie et la fermeture des frontières, rompant ainsi avec un héritage diplomatique et économique qui a permis à la France de ne pas connaître le même sort que la RDA et la Tchécoslovaquie, dont les économies avant le second conflit mondial faisaient partie des plus performantes au monde?

      • Malaberg says:

        Alors je dis juste ça comme ça, tu en fais ce que tu veux : ne penses tu pas qu’il y a d’autres choix possibles en dehors du duo fort accommodant pour le premier « capitalisme ultralibéral occidental/capitalisme d’état du bloc de l’est » ? C’est bon, c’est fini depuis 20 ans, cette pseudo alternative foireuse !

        Sachant aussi que notre société se « soviétise » à vitesse grand V, aussi. Étrangement, c’est des gens qui ont vécu un temps en URSS qui disent ça. Bureaucratie, dirigeants plongés dans leur bulle qui font de grands discours en total décalage avec la réalité, qui retouchent les photos, esprit de la société plus généralement…

        (fais gaffe à ta réponse, ce commentaire est super perfide, il vise à évaluer ton intelligence sans en avoir l’air)

      • Crapoto says:

        Si tu veux jauger mon intelligence, c’est à tes risques et périls.
        Je ne sais si l’opposition que tu avances est pertinente, d’autant que la France entre à merveille dans le schéma « capitalisme d’Etat » et à dire vrai, je m’en moque un peu.
        Le capitalisme n’est pas tant mon centre d’intérêt que le libéralisme. Par la même occasion, je suis plus libéral que démocrate. La raison: le totalitarisme est soluble dans la démocratie (ce que peuple veut par les urnes, peuple l’a), tandis qu’il est tout simplement incompatible avec le libéralisme. Un système total (soviétisant comme tu dis? ) ne peut tolérer et défendre la liberté individuelle.

        Le pouvoir reste le pouvoir, nul besoin de se leurrer d’intérêt général ou de démocratie réelle (qui semble plus être une vision subjective de ce qui est bien ou non) pour s’indigner des pratiques des puissants mises en lumière par notre société de la transparence.

        Et à titre de curiosité, qu’elle serait ta lecture des rapports de forces des systèmes économico-politiques s’il n’est celui opposant propriété privée à collectivisation?

  3. Ping: [Malaberg] Et voilà : plus qu’un gouvernement social démocrate en UE… « J'ai rarement tort …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :