Sélection de liens (weekly)

  • « L’économie n’est plus une opinion, c’est une science. Les percées théoriques et leur application politique ont, depuis trente ans, transformé la condition humaine : le monde est entré dans une phase de développement sans précédent. Il n’existe plus désormais qu’un seul système économique : le marché mondialisé. Fondé sur l’innovation incessante et l’esprit d’entreprise, ce système est progressiste et imparfait : il exige des critiques, à condition qu’elles soient scientifiques, et des corrections politiques, à condition qu’elles ne détruisent pas le système lui-même. Cette économie moderne n’est pas à l’abri des fluctuations, mais le temps des grandes crises semble passé : les nations qui appliquent les enseignements de la science économique connaissent la croissance la plus forte, les mauvais élèves payent par leur stagnation. Ici, Guy Sorman rencontre les grands théoriciens de notre temps et les praticiens ; il montre comment les découvertes théoriques expliquent les succès et les échecs du développement au sein de toutes les civilisations. Ce livre est un état de la connaissance économique à travers le monde. »

  • Un peu de Libéralisme sous la plume d’une responsable UMP.

  • Très intéressant

  • « De la IVème République, Mitterrand a hérité l’habileté opportuniste, l’art des combinaisons voire des combines. S’y ajoute une dérive monarchique où priment bon plaisir et fait du prince. Il embarque sa cour dans ses voyages d’Etat. Il loge sa maîtresse aux frais de la princesse dans les appartements de la République. Il se représente à 71 ans sans dire qu’il est malade d’un cancer depuis 6 ans. L’ombre tutélaire du vieillard protecteur des acquis sociaux crée un climat cynique, malsain et idolâtre. On parle de « tontomania ». On l’appelle « Dieu ». On se réjouit car « il est très fort ». On salue le stratège qui a su gagner. Le gaullisme incarne une certaine idée de la France, le mendésisme un réformisme rétif à la démagogie, le mitterrandisme l’intrigue. »

  • Une info relativement étonnante. Qu’en penser ? Qu’en pense le PCF ?

  • Quand Mélenchon veut donner des leçons d’économie.

  • « Deux décennies de démocratie ont suivi la chute du régime de Pinochet. Les gouvernements de gauche ont succédé aux gouvernements d’union nationale et viennent récemment d’être remplacés par un gouvernement de centre-droit avec l’élection de Sebastián Piñera [3]. Ce qui est frappant, quand on détaille les politiques mises en place au Chili au cours de ces 20 années, c’est qu’aucun gouvernement n’est revenu sur les réformes libérales mises en place par les « Chicago Boys ». Toutes tendances confondues, les gouvernements chiliens successifs les ont même renforcées ; c’est l’unique héritage de la dictature qui permet au Chili moderne d’être un des pays les plus libéraux au monde [4] et – ce n’est évidemment pas une coïncidence – le pays le plus riche d’Amérique latine. »

  • « Au-delà des notions classiques de la gauche et de la droite, cette redistribution du pouvoir autour du principe de subsidiarité constitue un renversement de perspective.Elle ouvre la voie d’une démocratie de confiance en laissant davantage aux français dépenser l’argent qu’ils on gagné, en leur permettant de choisir plus librement, par exemple, l’âge de leur retraite ou leur durée de travail, en offrant dans tous les domaines davantage d’autonomie et de liberté.La nouvelle dimension, sans doute la plus intéressante d’une politique de subsidiarité aujourd’hui, c’est celle qui valorise l’émancipation des individus, développe leur personnalité, favorise les relations d’entraide, affranchit de la dépendance de tutelles trop pesantes.On a plaisanté la politique en disant qu’elle était l’art d’empêcher les gens de s’occuper de leurs propres affaires. Aujourd’hui, le meilleur gouvernement, c’est celui qui permet aux hommes de se gouverner eux-mêmes.Au retour de l’Etat, préférons le retour de la société civile. »

  • « «Des antisémites comme partenaires de coalition?»: c’est le titre d’une étude rédigée par le sociologue Samuel Salzborn et l’expert en antisémitisme Sebastian Voigt. Derrière ce titre, les deux universitaires se sont attaqués au Parti de gauche allemand, Die Linke, et à sa tolérance accrue vis-à-vis des positions antisémites et/ou anti-israéliennes dans ses rangs. Si leur travail n’est pas encore publié, la Frankfurter Rundschau vient d’en permettre, en exclusivité, le téléchargement. »

  • « En favorisant des cursus pluridisciplinaires pour les étudiants, les universités françaises (qui disposent grâce à la LRU de moyens plus importants) pourront désormais développer des pôles de compétences pertinents pour contrer le prestige et l’excellence des grandes écoles, mais aussi jouer leur partition à l’échelle internationale.Si les avancées des lois Pécresse sont évidentes et plus guère contestées, l’université française n’en est pas pour autant sortie de l’ornière. Il est hélas toujours plus facile de flatter le corporatisme par des mesures démagogiques (ou par l’inertie) plutôt que d’oser des réformes douloureuses. »

  • Quelques motifs d’inquiétude…

    « Les économistes qui ont érigé la fuite en avant dans la dette au rang de doctrine économique universelle appellent cela le « multiplicateur keynésien. »
    Voulez vous voir un effet du « multiplicateur keynésien » sur le long terme ? Regardez ce graphique de Dshort.com, qui montre le résultat de deux décennies de fuite en avant dans la dette et dans le « quantitative easing » au Japon : -77,3% pour le Nikkei, soit une division par plus de 4 de sa valeur réelle. »

  • « Apparemment, ils tiennent plus des dolciniens que des chrétiens, ce qui est problématique, puisque c’est l’Église elle-même qui a désigné comme hérétiques ces religieux qui, au début du XIVe siècle, volaient et tuaient ceux qu’ils désignaient comme riches. Néanmoins, vue l’incapacité du clergé français à comprendre sa propre foi, on peut se demander si un concile ne serait pas nécessaire pour désigner l’Église de France comme hérétique. »

  • « L’auteur, que l’on sait habitué des polémiques, n’hésite pas à braver -visiblement avec délices- ceux qui vouent le Président actuel aux gémonies et lui dressent autant de procès en sorcellerie économique (« ultralibéral ! »), politique (« crypto-fasciste ! ») esthétique (« bling-bling » !) et morale (« comment a-t-on pu tolérer ça ? »). »

  • « A population égale, la France dépense 20% de plus que l’Allemagne. »

  • « Hausse des salaires et du yuan: il devient de plus en plus coûteux d’aller produire en Chine. En parallèle, les aides d’États et les concessions des syndicats américains favorisent les relocalisations industrielles. »

  • « Pourquoi tout ça ? Par ce que ces andouilles d’écolos dogmatiques auront fait du chantage. Et n’auront pas pensé qu’on doit d’abord produire le remplacement avant de penser fermer des trucs, et tout ça à consommation constante et connue et ensuite seulement commencer à réduire la consommation de tout le monde d’un facteur 2 ou 4 comme prévus dans les schémas qu’ils soutenaient. »

  • « Réclamer un retour de la démocratie à quelques jours d’un scrutin démocratique, c’est benêt. Vouloir combattre le chômage en se retrouvant, les bras croisés, sur une place, c’est ambigu. Solliciter bruyamment une nouvelle société, de nouvelles règles, c’est bien joli, mais c’est du pur constructivisme.Il n’y a pas de modèle de société à construire. Il faut arrêter avec ce pipeau meurtrier.Une société, ça se construit tout seul, ça ne se décide pas d’en haut, ni d’en bas. Les dernières tentatives de constructions ex-abrupto ont provoqué des millions de morts lors du siècle dernier ; en remettre une couche maintenant est une tentation évidente pour ceux que la réalité rattrape, mais on sait déjà ce que ça va donner. »

  • « Le libéralisme est accusé de tous les maux. Les licenciements, la pauvreté, la crise financière, la destruction de la planète, c’est la faute au libéralisme. Le libéralisme serait l’encouragement à la cupidité, et au renoncement aux valeurs humanistes, qui mettraient l’être humain au cœur de l’économie.Pourtant, nous ne sommes pas dans une économie ultra-libérale, ni qui tendrait vers l’ultra-libéralisme. Ainsi, la dépense publique représente en France plus de la moitié de la richesse créée chaque année dans le pays. Tous les pays développés, toutes les économies de marché dans le monde ont d’ailleurs des niveaux de dépenses publiques élevés. »

Posted from Diigo. The rest of my favorite links are here.

Publicités

À propos Alexandre
Carabin passionné de politique, dextro-centriste et méchant libéral. Rule Britannia ! J'ai rarement tort mais ça m'arrive souvent.

4 Responses to Sélection de liens (weekly)

  1. Malaberg says:

    Franchement, c’est décevant de te voir jouer le ramasse merde de tout le web. Tu vaux mieux que ça.

    • Malaberg says:

      Nan, mais sérieux, quoi, c’est incroyable, chaque fois que dans la semaine, je vois un lien et que je me dis « tiens, voilà un beau ramassis de conneries », je suis presque sur de le retrouver là ! Je pourrais presque faire la selection de liens à ta place ! Ecris plutôt des articles, c’est bien plus intéressant. T’écris bien.

    • Le jour où tu ne traiteras pas de « merde » tout ce qui ne reflète pas tes opinions, donc, de fait, les opinions des autres, lorsqu’elles ne correspondent pas à ta norme du « BIEN », tu auras fait un grand pas vers la notion de respect, de respect de la liberté d’opinion, et de tolérance.

      Si je traite de « merde » tout ce qui ne correspond pas à ma vision du monde, je n’ai pas fini d’insulter le monde entier et 95% du Web militant et de la Blogosphère, et ça ne fera pas spécialement avancer le débat.

      • Malaberg says:

        Ah, pardon. ces deux articles là, c’est de la merde en barre. Pour le reste, je ne dis pas, c’est juste >hum< superficiel, mais ça…
        http://www.dtom.fr/?p=1290
        http://bellaciao.org/fr/spip.php?article117336

        Le premier entend juste associer le nom de Mélenchon qui n'a rien à voir avec ce qui est dit pour le salir et nous avec, et en plus fait un drôle d'amalgame entre antiséminisme et la critique du sionisme, (j'emmerde israel et son gouvernement de fachos paranos, et ceux qui les ont portés au pouvoir, et pourtant je suis à moitié juif et très fier de ma famille de juifs cocos résistants !)
        Le second reprend juste un article du post complètement faux que j'ai fait supprimer d'ailleurs pour diffamation (et qui a été supprimé, puis remis par son auteur sous une autre forme). Il n'a jamais été question de se désister pour qui que ce soit, les interpretations de l'auteur sont purement et simplement en contradiction avec l'émission citée, et cet article est donc, partant, completement faux et diffamatoire. (Mais Bellaciao s'en fout. C'est là qu'on apprend la vraie signification du mot "stalinien".)
        J'ai vu ces deux articles avant qu'ils n'apparaissent dans ta selection de liens, et je n'ai pas été étonné qu'ils y soient, juste déçu.

        Alors, oui, c'est de la merde. Et tes leçons de tolérance quant à ce genre de procédés minables (le mot est faible à mon goût), tu te les remballes, STP. Sinon, on peut trouver des articles parlant de Sarkozy et son gouvernement vénérant un portrait de Pétain, voire les fabriquer… et encore, on est plus proche de la réalité, dans ce cas, au moins dans l'esprit "kollaborationniste"… on fait appel à l'étranger pour maintenir ou accroitre les privilèges de l'oligarchie en place… Que dirait le Général ?

        Furieux je suis, oui, quant à ce genre de procédés. Et furieux on ne m'empêchera pas d'être. Des excuses et une suppression des articles en question seraient bienvenus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :