[Malaberg] C’est ton problème !

Ceci est une réponse au billet de l’hérétique paru récemment, et sur avec lequel je ne suis, comme tu t’en doutes, chez lecteur hypothétique, pas vraiment en accord.

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer par la fin :

Je ne me suis pas encore attaqué au programme du FN, mais le jour où je vais le faire, le château de cartes va s’effondrer, parce qu’il n’y a rien qui tient debout là-dedans, et beaucoup de mensonges dissimulés qui feraient passer Sarkozy pour un travailleur social. Mais je peux donner une garantie : les premières victimes d’un programme du FN qui serait en application en seraient avant toutes choses ses propres électeurs…

Je suis d’accord. C’est très mal de voter FN, c’est même très très mal. Mais c’est vraiment pas bien du tout… Les gens, vous devriez pas être en colère. Vous devriez aller voter Baillerou. Lui il a tout compris. (mais moi je n’ai pas compris en quoi il a tout compris). Mais trêve de perfidies, passons à la suite.

Ensuite, j’aime particulièrement le paragraphe précédent :

Gagnez plutôt les forces politiques qui se soucient vraiment de vous ! Qui a publié le Tiers-État ? Qui refuse de se joindre aux puissants et de participer aux dîners du Siècle ? Qui visite les usines et se plaît au contact des petites gens et des modestes ? Qui a dénoncé inlassablement les collusions entre médias, décideurs économiques et dirigeants politiques ? Qui fait de la réindustruialisation de la France et de la relocalisation de son industrie et de ses services sa priorité numéro 1 ? Bayrou, Bayrou, Bayrou et encore Bayrou.

C’est rigolo, à part pour les publications de bouquin, je trouve que « Mélenchon », ça convient tout aussi bien (voire mieux) que la clientèle cible du guide du Bayroutard. (faut vraiment que je cesse les jeux de mots laids. Enfin, il parait que ça fait les gens bêtes…)

Enfin, je passe au principal, au succulent. En effet, je pense qu’on peut interpréter de deux manières différentes ce qui va suivre. (démonstration du fait que l’écriture peut largement dépasser le sens que voulait lui prêter l’auteur).

Je crois qu’une de mes priorités absolues, pour 2012, c’est de chasser Sarkozy et toute la ligne politique qu’il représente du pouvoir. J’avoue avoir fait un affreux cauchemar : je me suis imaginé que la gauche partait tellement divisée en 2012 que ses nombreux candidats faisaient tous entre 10 et 20% ; or, dans mon rêve, Marine Le pen faisait aussi 20%. Et Sarkozy, 23 ou 24%.

Je me trouvais alors contraint de voter pour un individu détestable, celui-là même qui venait de ratiboiser mon pays pendant 5 ans après avoir organisé la casse de tout ce qui fonctionnait jusqu’alors correctement en France. Du coup, j’enchaînais un second rêve en forme de dilemme cornélien. Il ne faudrait pas que moi, centriste, de sensibilité droitière, de surcroît, je me trouve contraint à un vote utile pour un candidat de gauche en dépit de mon amitié de mon estime pour François Bayrou, de crainte de voir Sarkozy réélu.

La gauche a le devoir moral de choisir le meilleur champion pour virer Sarkozy. Cohn-Bendit a raison de préférer des élus verts à une candidature présidentielle sans lendemains. Même Mélenchon devrait s’entendre avec le PS, même si naturellement, il va tirer le PS sur sa gauche.

Grosso modo, si j’ai bien compris, tu as envie de virer Sarkozy. Et ce que tu nous dis, c’est que comme Bayrou n’y arrivera pas, il faut donc que ce soit un PS qui le fasse. Et que pour cela, il faut qu’il soit au second tour. Mais cela, ça ne dépend pas de toi, mais de la gauche. Alors, s’il vous plait, la gauche, unissez vous autour du candidat PS pour que j’aie pas à voter moi même PS et que je puisse tranquillement voter Bayrou. Et voter PS au second tour. Me goure-je ?

Avec (mais c’est là que commencent les interprétations), un choix sur le candidat PS… DSK ? Je me trompe ? (« le mieux placé », ai-je lu, et d’après les « sondages », il parait que c’est lui. Mais, et mon cher camarade de droite Alexandre ne me contredira pas, j’en doute fort)

Bon. Soit. Mais j’aimerais te poser une question de fond. Pourquoi veux tu virer Sarkozy ?

1) Parce qu’il est Bling Bling/divorcé/décadent/je n’aime pas son style

2)Parce qu’il est petit, nerveux, agité, au moins autant que Louis de Funès, en étant beaucoup moins drôle toutefois (J’eusse préféré que Sarkozy fasse carrière dans le cinéma, moi aussi…)

3)Parce que sa politique me déplait, et que je pense qu’il faut en changer, sans toutefois trop contester le fond.

4)Parce que sa politique est appliquée dans bien d’autres pays, avec toujours le même résultat, et que je pense qu’il faut rompre radicalement avec ces orientations morifères.

5)Autre réponse : …

Personnellement, c’est 4).  Et 1) et 2) les jours où je suis d’humeur très superficielle.

Donc, je ne peux pas être d’accord avec toi. Tu nous demande, à nous, la Gauche, d’aller soutenir le candidat PS, même pas pour porter nos valeurs, mais juste pour qu’il batte sarkozy. Et ben non. C’est ton problème. Nous, on tient à nos valeurs, et si on ne vote plus PS, et si on n’est pas au PS, c’est qu’on juge que le PS ne les défend pas, ou très mal. Le meilleur exemple en date est celui des retraites, où nos cher amis du PS avalisent le principe de la régression, en ne critiquant que la forme. Alors que ce n’est pas un point de détail du programme de gauche, les retraites, que diable ! Et s’il n’y avait que ça… Le PS n’est pas du tout sur la proposition 4). Je connais pas mal de gens dégoutés (abstentionnistes) qui disent que si le PS repasse, ça sera pareil… Quel intérêt d’aller voter alors ? (je précise que ce n’est pas ma position : ça ne sera pas aussi pire, mais pas bien meilleur. Et puis moi je vote.)

Donc, on soutiendra un candidat qui défendra en grande partie nos idées. Point. C’est tout. Et si vous êtes tristes de vos scores et qu’on vote pas pour vous, c’est Votre problème. Le discours actuel, c’est « mangez votre chapeau, vous, gens de gauche, et allez voter pour quelqu’un d’autre ! ». Et bah non. je retourne le principe. « si tu veux qu’on vote pour ton candidat, il n’a qu’à être sur NOS idées. Et si c’est pas le cas, on ne vote pas pour lui. Et si tu n’es pas content, t’as qu’à manger ton chapeau, et voter pour notre candidat à nous, même s’il ne défend pas TES idées. Il n’y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui cèdent. »

Mais, je peux faire comme je l’annonçais une autre interprétation de ton texte. C’est un appel à tous les gens de gauche, y compris le PS à s’unir derrière la candidature de Jean Luc Mélenchon. En effet, le « meilleur champion » pour battre Sarkozy, c’est lui, incontestablement. Il ne traine pas de scandale derrière lui, il est intègre, il n’a pas froid aux yeux, et il s’appuiera sur un programme réaliste et cohérent. Donc en effet, il devrait chercher à s’entendre avec le PS pour que ce dernier le soutienne, puisqu’objectivement, c’est lui le plus à même de gagner…

L’hérétique appelle à voter Mélenchon ! Grande nouvelle !!

Publicités

À propos Malaberg
Blogueur associé provençal perdu dans le nord et caution de gauche sur un blogue de droite. Mais je le vis bien !

4 Responses to [Malaberg] C’est ton problème !

  1. luciolebrune says:

    Ouille, je m’inscris juste pour voir quand l’hérétique va débarquer : ça promet !

  2. Ping: Qui fait l’arbitre ? | 100 000 V

  3. Patience, patience, j’affûte mon argumentation en vue de la contre-attaque…

  4. Ping: [Malaberg] Blablatons un peu « J'ai rarement tort …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :