[Malaberg] Déboulonnons la Sarkonnerie de Valls !

Manuel Valls a encore frappé. Oui, vous l’aurez sans doute vu dans le billet d’Alexandre, ou vous en aurez entendu parler, il propose de « déboulonner les 35h ».

Il est rigolo. Qu’y a-t-il à déboulonner ? Rien. Ce qui pouvait être déboulonné, la droite l’a déjà fait, il y a déjà quelques années. 35h, c’est juste la durée hebdomadaire de travail au dessus de laquelle tu dois être payé en heures sup (25% de plus minimum, 50% au delà de la huitième), ou avoir des RTT que, grâce à la droite, tu peux transformer… en heures sup. (tu peux, ou on peut t’y inciter…)

Bref, les 35h ne verrouillent rien du tout. Si telle entreprise veut que quelqu’un bosse plus, c’est pas dur.

Par contre, « déverouiller » les 35 h, ça revient à faire une chose : réduire les salaires. Hé oui. Prenons quelqu’un qui bosse, disons, dans la moyenne nationale, 41 h par semaine. ça lui fait 6 heures sup’ payées au moins 25%. (bien que, grâce à la droite, ce soit abaissé à 10% dans certaines conditions : vous voyez qu’elle est déjà passée par là !). Maintenant, si nous mettons la durée hebdomadaire de travail à 37h, hé bah… ça ne lui fait que 4 heures sup, pour le même boulot. Donc, ça lui baisse son salaire. Remonter la durée du travail, c’est baisser les salaires.

Bon. C’est un point de vue. Dans ce cas, il faut le dire, qu’on souhaite baisser les salaires… Mais je ne sais pas pourquoi, personne n’ose assumer ses convictions. Ni Valls, ni Copé… Comme disait jadis Chirac aux guignols, « bande de couilles molles »…

Mais bon, on peut constater que Manuel Valls, à force de ses prises de positions, est en train de tracer la voie d’une nouvelle tendance politique : le Sarkocialisme. On n’y connaît rien, ou on n’assume pas ses positions, et on parle beaucoup.

Il ne lui reste plus qu’à trouver un acolyte au PCF, mettons André Gerin, qui aura posé les bases de son coté du Sarkommunisme, et nous aurons les bases de la future Sarkonnerie politique.

Pour faire plaisir à Alexandre, pour qui apparemment les 35h, comme toutes les autres conquêtes sociales ne sont qu’un « tabou » honteux qu’il convient de briser (alors que les dividendes et autres revenus exorbitants sont eux, des rémunérations qui vont de soi et qui sont bien méritées), je ne résiste pas à l’envie, moi, de mon coté, de briser le tabou du « libre échange », et de la « concurrence libre et non faussée ». Vive le contrôle de ses frontières ! Vive l’intervention publique !

Publicités

À propos Malaberg
Blogueur associé provençal perdu dans le nord et caution de gauche sur un blogue de droite. Mais je le vis bien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :