Anniversaire du PCF : « la vieillesse est un naufrage »

Le Parti Communiste Français a 90 ans ! Ca se fête. A quand la maison de retraite ?

https://gerardmentor.files.wordpress.com/2010/12/communism.jpg?w=300

Cet anniversaire est l’occasion parfaite pour se demander si le Parti Communiste a de l’avenir. Même si les principaux intéressés affirment que leur déclin est terminé, et que le parti regagne des adhérents depuis 2005, je ne lui prévois pas pour autant des lendemains qui chantent. De toute évidence, sans l’appui du jeune Parti de Gauche, que resterait-il de ce fossile ? Mélenchon est un leader charismatique sans parti puissant, et le PCF est un parti structuré est ancien, mais sans leader. D’où le Front de Gauche. Surtout que ça rappelle la glorieuse époque du Front Populaire.

Le problème du PCF est que le Front de Gauche est indispensable à sa survie électorale (rappelons que Marie-George Buffet a fait 1,93% aux Présidentielles de 2007), mais, indirectement, permet au Parti de Gauche de phagocyter progressivement un PCF sclérosé. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que les tensions se font parfois vives entre camarades des deux partis, et risquent encore de s’accroître lors de la désignation du candidat unique pour 2012, entre André Chassaigne et Jean-Luc Mélenchon.

Le PCF est conscient du problème, mais peut difficilement s’en sortir, à moins de dénicher très rapidement un leader très charismatique qui redorerait son blason. Pour parler clair, ce n’est pas Pierre Laurent qui fera l’affaire.

En réalité, le PCF ne se relèvera pas de la chute du mur de Berlin, faute de savoir réellement s’adapter au monde d’aujourd’hui. Alors que certains appellent le parti à se rapprocher à nouveau des intellectuels, je me demande quel prétendu intellectuel pourrait se lancer dans l’aventure, et se faire l’imitateur moderne d’un Jean-Paul Sartre qui aura soutenu l’insoutenable pendant des années, au nom de l’utopie marxiste.

Oui, le PCF continuera de vendre des merguez pendant des concerts et pseudos débats, à l’occasion de la brillante « fête de l’Huma » , mais pour combien de temps encore ?

https://i0.wp.com/www.demotivationalpics.com/albums/userpics2/normal_Communism.jpg

En tous cas, cher Parti Communiste, je te souhaite un joyeux anniversaire :

https://i2.wp.com/images.meteociel.fr/im/1523/votepc_qkd5.bmp.png

Évolution des résultats du PCF aux élections de 1945 à 207.

Pour en savoir plus : un débat d’Europe 1 sur l’avenir du PCF, et une rétrospective du Monde.

Publicités

À propos Alexandre
Carabin passionné de politique, dextro-centriste et méchant libéral. Rule Britannia ! J'ai rarement tort mais ça m'arrive souvent.

7 Responses to Anniversaire du PCF : « la vieillesse est un naufrage »

  1. Malaberg says:

    Manque une photo ! Elle n’apparait pas bien !
    Pour être dans le Front de Gauche, j’essaie de voir où le Parti de Gauche peut bien phagocyter quoi que ce soit, parce que, pour l’instant, je cherche encore. Si ce n’est dans l’espace médiatique, où l’on voit Melenchon aujourd’hui alors qu’hier on ne voyait personne (enfin, si, on voyait Baillerou), je ne vois pas où le PG a phagocyté qui que ce soit. Pas d’adhérents PCF, Pas d’élus PCF, ou alors des gens qui étaient déjà ex-PCF…

    Je ne sais pas ce que l’avenir réserve, mais le PCF ne peut pas décliner davantage, à mon avis. Par contre, le Front de Gauche peut et va grossir, je n’en doute pas.

    Mais sur la question dudit « phagocytage », dis m’en plus, parce qu’à part chez des gens qui manifestement n’ont jamais mis un pied au FG, je le cherche encore…

    A titre indicatif, je vois la soit disant « rivalité » ente Chassaigne et Mélenchon comme autre chose qu’une rivalité « d’égos » (ce que les journalistes veulent voir partout, mais nous ne sommes ni le PS ni le Modem ni l’UMP), je le vois comme une querelle de fond. Grosso modo, Chassaigne n’a pas envie de taper outre mesure sur le PS, disons, au delà d’une certaine limite qui conduira à l’impossibilité de rejoindre un gouvernement PS hypothétiquement elu en 2012, alors que Mélenchon, lui, prone une ligne plus dure à l’égard du PS et n’a pas du tout l’intention d’être ministre d’un gouvernement PS. Je suis plutôt sur la ligne Mélenchon, à savoir qu’il faut taper (intelligemment, je trouve que c’est bien parti) sur la droite, l’extrême droite, et le PS, et pas juste se contenter de la droite et du FN, ce qui a si mal marché pour les partis autres que le PS (et pour le PS d’ailleurs) ces dernières années.
    D’ailleurs, je pense que Chassaigne, avec la ligne qu’il propose, aura déjà du mal à se faire rembourser sa campagne, peut être un peu avec de la chance, (ce qui serait un progrès pour le PC) alors qu’avec Mélenchon, on a les moyens de dépasser facilement les 10%, et d’avoisiner les 20, sauf erreur tragique de notre part.

  2. Malaberg says:

    en tout cas, je pense que la dégringolade du PC s’arrête ici : le PCF ne devrait plus, sauf volonté suicidaire, se présenter seul à une élection nationale…

  3. Alexandre says:

    J’ai ré-affiché l’image, merci. En plus, c’était de loin la plus drôle. :p

    Sur la question du phagocytage : il peut être double.
    – Phagocytage volontaire. Tu connais probablement plus de sympathisants PG que moi, mais certains avec qui j’ai eu l’occasion de discuter parlent clairement de siphonner les « vieux du PCF ». Je sentais une vraie volonté de supplanter le PCF dans leur bouche. Ce n’est peut-être pas le cas le plus répandu, je veux bien le croire, mais ça existe.
    – Phagocytage de faire. C’est un phénomène mécanique. En quelque sorte, et pour simplifier, le PG est venu « chasser » sur les terres communistes. Dès que tu crées un parti qui prône peu ou prou la même chose qu’un parti existant, un rapport de force, même involontaire, se crée entre les deux. Forcément, les sympathisants finissent par s’attacher davantage à l’un qu’à l’autre, dans un jeu de vase communicant. Et dans la situation actuelle, le parti en déclin est bien le PCF, tandis que le parti en puissance est bien le PG, dont le leader est plus charismatique, et l’impulsion plus jeunes et dynamique. Si l’objectif du PG est bien de gagner en importance (même au-delà du simple FG), comme n’importe quel parti, il peut gagner sur le PS, mais il finira bien par gagner une grande quantité d’adhérents sur le PCF. Sans pour autant qu’il y ait de réelle volonté de nuire. Tu vois ce que je veux dire ?

    Sur la rivalité Chassaigne/Mélenchon, j’ai entendu, une fois de plus, des propos violents de chaque camp contre l’autre. Forcément, les médias instrumentalisent en partie (d’ailleurs, c’est marrant, parce que personne ne les accuse d’instrumentaliser les difficultés de Sarkozy, bref). Mais j’ai bien le sentiment qu’une rivalité est à l’oeuvre. Elle est naturelle, et il n’y a rien de mal à ça.

    Après, les limites de la stratégie Mélenchon, c’est quand des sympathisants FG tapent plus sur le PS et Europe Écologie que sur l’UMP (ce que j’ai constaté parmi mes amis FB pro-Mélenchon). Enfin, votre limite. Car c’est le meilleur moyen d’affaiblir le PS et Europe Ecolo, donc de permettre à Sarkozy d’arriver au 2e tour contre Marine Le Pen…

  4. Excusez moi de m’immiscer dans votre conversation les gars mais il me semble que vous êtes (pour une fois) assez d’accord. C’est le terme phagocyter qui a fait réagir Malaberg et qui n’est peut-être pas tout à fait approprié avec sa connotation un brin agressive: Phagocyter = « Absorption et destruction des microbes par les phagocytes. ».
    Dans le cas du Front de Gauche, on ne peut effectivement pas parler d’absorption et de destruction mais plutôt d’une réunion de 2 partis entre lesquels il y a un déséquilibre patent et qui plus est, un déséquilibre qui ne peut que s’accroître !
    D’un côté un parti vieillissant voire moribond et de l’autre un parti tout jeune (dans les faits pas dans les idées) qui bénéficie à tort ou à raison (pour moi à tort) d’une certaine sympathie auprès d’une partie croissante de gens de gauche.
    Ca, c’est une réalité, et dans ce type de situation, il y a nécessairement un gagnant et un perdant et les Communistes, même s’ils n’ont pas toujours fait preuve de beaucoup de clairvoyance (litote), ont bien compris qui serait le dindon de la farce communautaire !
    Et évidemment, ça crée des tensions !
    D’autant plus que le PC n’a pas vraiment le choix.
    Pour moi, l’avenir du PCF c’est un engloutissement corps et biens dans le Parti de Gauche et à ce moment, il n’y aura, enfin, plus de parti libellé « communiste » en France !

  5. Malaberg says:

    @Alexandre : pour savoir sur qui on « tape », imagine toi dans un combat, ou plutôt une guerre.
    Tu as deux camps, composés chacuns de plusieurs factions distinctes mais alliées.

    Tout à coup, dans ton camp, quelques factions passent à l’ennemi, ou cessent de te porter soutien lorsque tu livres bataille face à une des factions adverses.
    Mais on a encore les moyens de continuer la guerre.

    Question : à qui en veux tu le plus
    A : au camp d’en face
    B : à ceux qui t’ont laché

    Personnellement, c’est la réponse B. Je place la fidélité et la loyauté très haut dans mon panthéon personnel des qualités.
    Tu comprendras donc qu’on tape fort sur le PS.

    @Nicolas007bis
    « et de l’autre un parti tout jeune (dans les faits pas dans les idées) qui bénéficie à tort ou à raison (pour moi à tort) d’une certaine sympathie auprès d’une partie croissante de gens de gauche. »
    Tout d’abord, ça me fait plaisir que tu dises ça. Je ne fréquente pas assez de gens « de gauche » hors militants pour faire ce constat^^
    Même si j’aimerais bien comprendre ce « pour moi à tort » ;-)

    « et à ce moment, il n’y aura, enfin, plus de parti libellé « communiste » en France ! »
    Pourquoi « enfin » ? Perdre les gens qui sont « communistes », ce serait une grosse perte pour la réfléxion de gauche, et pour la prise en main du pays si jamais on y arrive, on a toujours besoin de gens pour te ramener à la réalité du terrain.
    Je dois avouer que ça me fait très plaisir de voir au PG des gens en situation « précaire », non pas parce que je me délecte du malheur des autres (bien au contraire, je serais plutôt hypersensible), mais parce que ça montre un début d’accroche dans les milieux pauvres (même si ce sont les plus récents arrivés). Le PCF, lui a une accroche plus forte que nous, pour le moment. Au PG, c’est plutôt des gens facilement Bac+beaucoup, ou en cours de Bac+beaucoup pour les plus jeunes. C’est bien et c’est triste à la fois.
    Maintenant, c’est vrai que le PCF compte des éléments, qui, localement, aiment faire des sales coups aux partenaires. Mais c’est pas grave. Il reste suffisamment de gens bien là bas. Personnellement, à ces emmerdeurs, je leur pardonne, ils ne savent pas ce qu’ils font : ils se croient encore avec le PS…

  6. Aubin says:

    Je suis tombé sur ton article en faisant un travail sur le PCF, comme quoi le mon de est petit !
    @Aubin

  7. SVP signez la petition pour interdire les cds scatophiles de MORSAY dans les grandes surfaces Edouard Leclerc et Magasins U 63 https://stopliberalisme.wordpress.com/2015/09/27/des-cds-pedopornographiques-dans-les-grandes-surfaces/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :