[Malaberg] Combien ?

Nous avons, en Mars, le 20 et le 27, des élections cantonales. Pour ceux qui l’ignoreraient, les elections cantonales élisent les conseillers généraux, qui eux même siegent au conseil général, et désignent le Président du conseil général, qui est la plus haute autorité élue au niveau départemental. Grosso modo, le conseil général gère ce qu’il peut à l’échelle du département. Dont les collèges, d’ailleurs. (les municipalités gèrent les écoles primaires et maternelles, et les conseils régionaux gèrent les Lycées)

En mars, donc, nous avons des élections cantonales. Cependant, ce scrutin a une petite particularité. En effet, tout le monde ne vote pas. Les conseiller généraux étant élus pour 6 ans, mais comme il y a des elections cantonales tous les 3 ans, seule la moitié des cantons est renouvelable, et donc seule la moitié du pays votera : juste les gens habitant dans les cantons dont le conseiller général arrive en fin de mandat. Pour savoir si vous allez voter, il faut donc vous rappeler si vous avez voté pour deux elections aux municipales de 2008 ou pour une seule.

Ce qui est amusant, c’est qu’il s’agit probablement de la dernière élection cantonale. En effet, la réforme territoriale supprime les conseillers généraux. En revanche, cette fois ci, on innove ! Tout d’abord, le seuil pour se maintenir au second tour a été relevé à 12.5% des inscrits (contre 10% auparavant), l’UMP a peur des triangulaires avec le FN dirait-on, mais ce n’est pas la prinicpale nouveauté. La principale nouveauté, c’est que pour la première fois, (et la dernière), les elections cantonales ne sont pas couplées avec une autre election. D’ordinaire, elles étaient couplées avec les municipales, les régionales, etc, mais là, rien. Regardons un peu : en 1989, municipales et cantonales. En 1992, régionales et cantonales. En 1994, elections européennes et … cantonales. En effet, elles ont été avancées pour cause de présidentielle l’année suivante. En 1998, régionales et cantonales, en 2001, municipales et cantonales, en 2004, régionales et cantonales, et en 2008 (pas 2007 pour cause de … présidentielle et législatives), municipales et cantonales. Sauf que les régionales, elles, n’ont pas été décalées d’un an. Donc elle ont bien eu lieu en 2010, comme prévu. Mais les cantonales, elles ont été décalées en 2011… toutes seules. Donc, nous allons avoir droit à une situation inédite : les partis vont faire campagne pour une moitié de la france, donc je suis certain qu’on aura droit à des reportages sur ces gens « surpris de ne pas trouver de bureau de vote » le jour du vote, puisque leur canton aura été renouvelé en 2008, et de plus, les partis vont faire campagne sur une election que personne ne connait, et où on n’a pratiquement jamais fait campagne ! en effet, comme je l’ai montré, il y a toujours eu une autre election pour eclipser celle ci.

ça va être un beau bordel, même si peut être ça va faire connaître une élection qui se tiendra pour la dernière fois.

La question intéressante, à ce stade, sera celle de la participation : quelle sera-t-elle, en moyenne ? Avec une personne sur deux qui ne votera pas (plus les parisiens, dont le conseil municipal a compétence de conseil général), et une campagne floue, si on atteint 45% de ceux qui peuvent voter, je pense qu’on pourra s’estimer contents… Alors, selon vous, combien ?

Bonus : les présidences de conseils généraux en 2004, et en 2008 (donc les sortants de cette année 2011 qui arrive)

Publicités

À propos Malaberg
Blogueur associé provençal perdu dans le nord et caution de gauche sur un blogue de droite. Mais je le vis bien !

3 Responses to [Malaberg] Combien ?

  1. Martine says:

    Très perso, rien à « foot », joyeuses fetes;
    Bye

  2. Valerio says:

    Petite erreur : le président du CG 93 est PS, c’est Claude Bartolone.

  3. Malaberg says:

    bah, oui. C’est bien ce qui est sur la carte. le PS a pris la Seine Saint Denis au PCF en 2008. PCF qui détenait le département depuis sa création. Et qui va tenter de le reprendre dans trois mois. (Et qui va réussir, j’espère, même si je n’y crois pas trop, le PS ayant magouillé avec EELV pour ne présenter presque dans chaque canton qu’un candidat. Preuve s’il en est que la menace est bien réelle)

    @Martine : dommage pour toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :