Viviane Reding est maladroite, mais je le vis bien

J’ai peut-être un petit mois de retard sur les évènements, mais je tenais à évoquer les réactions suscitées par cette hasardeuse sortie de la commissaire européenne à la Justice.

Bon, disons-le tout-de-suite, le fait de comparer la politique de la France en matière d’expulsion de Roms aux méthodes Nazies pendant la Seconde Guerre Mondiale, est idiot, déplacé, choquant, inutile, incohérent, voire insultant. Insultant pour la France, mais surtout, insultant pour les familles des victimes des camps de concentration et d’extermination Nazis, des wagons, de la faim, des rafles. Comme dirait Eric Zemmour (il ne peut pas toujours avoir tort), je ne pense pas que les Juifs arrêtés par les Nazis repartaient tranquillement avec une enveloppe de 300€ (et je ne pense pas que les Nazis ne faisaient que respecter la loi). Cette analogie est purement stupide, mais, que voulez-vous ?, la loi de Godwin ne souffre aucune exception : plus un échange (ici, une polémique) dure, plus la probabilité d’entendre jaillir de la bouche de l’un des débatteurs une comparaison avec Hitler ou les Nazis est grande (il suffit de regarder les échanges entre Zemmour et les invités de Ruquier pour s’en convaincre). C’est vrai, c’est imparable. Traitez votre adversaire de Nazillon, et vous en tirerez un double avantage : vous vous placerez dans le camp du bien, combattant le mal absolu, ET votre adversaire ne pourra plus rien rétorquer, affublé de cette douloureuse étiquette. Remarquez, quand on en arrive à un tel niveau de bassesse dans un Débat, c’est le signe qu’il vaut mieux le voir cesser, puisqu’il n’y a visiblement plus rien à en tirer d’intelligent. Bon. C’est fait, Madame Reding, voilà votre point Godwin.

http://godwinner.files.wordpress.com/2009/10/godwin_point_by_seboun.png

Vous n’êtes pas la seule : on peut y ajouter ce cher père Cantalamessa, qui a très subtilement, en brillant communiquant, esquissé un parallèle entre les attaques dont était victime le pape suite aux affaires de pédophilie à de l’antisémitisme.

 

Bon, c’est connu, ça. Ce qui est plus intéressant à observer, ce sont les réactions absurdes, démagogiques et consternantes d’une certains frange de la droite souverainiste et europhobe (voire d’une partie de l’extrême gauche, si je me souviens bien). D’après eux, et le magazine Valeurs Actuelles, comme à son habitude, s’est fait leur porte parole complaisant, puisque la Commission Européenne nous insulte, nous devons quitter l’Europe, quitter Schengen, abandonner l’Euro, fermer nos frontières… Puisque la mode est aux analogies, tentons-en une. Si je ne suis pas d’accord avec le pouvoir en place, désigné selon des principes démocratiques, dans mon pays, est-ce que je renie le pays ? Alors pourquoi devrait-on quitter l’UE dès que la Commission (traduisez, le pouvoir en place désigné démocratiquement) mène une politique avec laquelle on n’est pas en accord ? Je ne sais pas si je suis clair, mais ça me semble évident. Le rejet de la politique menée, pendant une période donnée, par ceux qui sont au pouvoir parce que la majorité leur a donné leur légitimité, n’implique pas le rejet de l’État, de l’Union d’États, dans son ensemble, dans son principe, dans son essence, dans son histoire ! Si les Socialistes sont un jour au pouvoir en France, (je pleurerai mais) je ne renierai pas la France pour autant ! Ça restera mon pays, et j’en serai fier. Et si un jour les Socialistes sont majoritaires au Parlement Européen, et déterminent les grandes inflexions de la politique européenne, (je pleurerai mais) je ne demanderai pas à ce que la France quitte l’UE uniquement parce que MOI, à cet instant donné de l’histoire politique européenne, je suis en désaccord avec mes dirigeants ! Et par pitié, qu’on ne me dise pas que « Bruxelles est une horrible hydre autoritaire et technocratique qui piétine les peuples et les États » .

 

Petite parenthèse, déjà qu’on y est. Sachez que l’idée reçue selon laquelle Bruxelles serait un repaire de technocrates est erronée. La Commission Européenne compte 34 000 fonctionnaires, tandis que, pour vous faire une idée, la seule Ville de Paris en compte environ 46 000. Les chiffres parlent d’eux-même. C’est dit.

 

A l’opposé, certains centristes ou partisans de la construction européenne ont jugé bon de réaffirmer leur soutien aux décisions de la Commission Européenne, voire de légitimer les propos de Reding. Je comprends qu’ils soient choqués, comme moi, par la réaction des europhobes, mais de là à donner aveuglément raison à tout ce qui émane de la Commission Européenne, il y a un pas que je ne franchirai pas. Pourquoi ? Démontrer et justifier une foi aveugle à l’égard de la Commission Européenne, c’est donner, malgré soi, du crédit à la thèse selon laquelle la Commission est autoritaire, et écrase les peuples sous des décisions arbitraires, c’est donner une raison (certes erronée, mais on n’est plus à ça près) supplémentaire aux europhobes pour justifier qu’il faudrait quitter l’UE, dès lors qu’on n’est plus en accord avec les décisions qu’elle prend. En montrant qu’aimer passionnément l’Union Européenne et croire au rêve européen n’empêche pas de conserver un esprit critique envers les décisions qui sont prises, ou les paroles hasardeuses qui sont prononcées à Bruxelles, nous rapprochons l’Union Européenne des citoyens. Car les gouvernements, les commissaires européens passent, mais l’État, le pays, le rêve européen persistent…

 

NB : Depuis hier, vous pouvez suivre mes recommandation d’articles et de liens sur ma page « Delicious » (http://www.delicious.com/gerardmentor) ou simplement depuis le menu de droite. Bonne lecture !

Publicités

À propos Alexandre
Carabin passionné de politique, dextro-centriste et méchant libéral. Rule Britannia ! J'ai rarement tort mais ça m'arrive souvent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :